Culture

«Il faut réconcilier le Marocain avec le livre«
Entretien avec Touria Jabrane Kraytif, ministre de la Culture

Par L'Economiste | Edition N°:2712 Le 12/02/2008 | Partager

. Les aides étrangères au développement, une manne pour le département. Des centres culturels bientôt à Fès, Meknès et OujdaLa culture mérite autant d’intérêt que l’équipement, l’éducation ou la santé. Malgré le budget limité de son département, Touria Jabrane Kraytif, ministre de la Culture, en fait une priorité. Diversité, valorisation, richesse culturelle… sont les mots d’ordre de l’artiste militante.- L’Economiste: Quelles sont vos perspectives pour le Siel?- Touria Jabrane Kraytif, ministre de la Culture: La 14e édition du Salon international de l’édition et du livre est un challenge. Nous ne disposions que de deux mois pour organiser cet important rendez-vous du livre. Il y a eu un grand effort de tous les participants: éditeurs, intellectuels, créateurs et chercheurs arabes, maghrébins et européens. Cette année, le livre est ouvert sur son environnement pour plus de diversité. C’est ainsi que plusieurs espaces ont été réservés à des activités musicales animées par des artistes de talent. Nous avons aussi sollicité nos amis du théâtre afin de programmer de nouvelles créations théâtrales parallèlement au Salon. C’est une nouvelle stratégie à mon sens qui vise à rapprocher et réconcilier le citoyen (parents et enfants) avec le livre.- Quelle est votre stratégie pour développer le secteur de l’édition?- Le ministère dispose d’une stratégie pour accompagner le développement de ce secteur. L’objectif étant d’encourager la lecture du livre dans plusieurs villes du Royaume, y compris dans le monde rural. Des centres culturels seront ouverts en mars et avril à Fès, Meknès et Oujda en collaboration avec la France. Le gouvernement s’attelle aussi à mettre en place des centres culturels dans les régions lointaines ne disposant pas d’activités culturelles. Ces centres proposeront des cours de formation, des ateliers, des rencontres, des séances de lecture aux jeunes et même des cours d’alphabétisation. Bref, ce sont des lieux où peuvent se rencontrer nos jeunes.- Avez-vous les moyens de vos ambitions?- Notre budget est malheureusement limité. Nous sommes soutenus par plusieurs instances notamment la Fondation Mohammed V de solidarité. De même, nous comptons énormément sur la coopération avec nos amis français et allemands ainsi que le gouvernement andalou. Les aides étrangères au développement sont précieuses pour notre département.- Quels sont vos rapports avec vos anciens collègues?- La relation qui a duré 30 ans continue… ce sont mes amis et ma famille. Mon rôle en tant que responsable est de communiquer leurs doléances au gouvernement et au Parlement. A mon avis, c’est le message que le Souverain a voulu transmettre en me nommant au poste du ministre de la Culture. Mon rôle est de m’occuper des conditions sociales (santé…) et culturelles des artistes marocains. Je connais les attentes des artistes, des intellectuels et de tous les acteurs de la culture au Maroc.


Quelques rendez-vous du Siel 2008

Mardi 12 février- 10h00: Table ronde: «L’édition jeunesse: un enjeu pour les publics de demain»- 11h00: Rencontre avec Gilles Leroy, prix Goncourt 2007 pour son roman «Alabama Song»- 16h30: Rencontre- débat: «Diversité culturelle et dialogue des civilisations»- 16h30: Rencontre: «Mémoire de la poésie marocaine »: Commémoration de feu Abdallah Rajii- 18h30: Soirée poétiqueMercredi 13 février- 11h00: Table ronde: «Témoignage et écriture de l’histoire»- 15h00: «Lectures théâtralisées», sous la direction du scénographe Driss Snoussi- 16h30: Table ronde: «L’approche des sentiments dans la nouvelle littérature»- 16h30: Table ronde: «La littérature marocaine écrite en langue française: états des lieux»- 18h30: Rencontre commémorative dédiée au poète Sargon BaulusJeudi 14 février- 11h00: Table ronde «Francophonie et diversité culturelle»- 11h00: Rencontre débat autour de «l’Islam, les valeurs rationnelles et le dialogue» de Mohamed Kettani- 15h00: Rencontre avec Abdelkrim Ghallab- 16h00: Table ronde: «Langues et lectures»- 16h30: Table ronde: «Mohamed Sijilmassi: expérience d’art et de recherche»- 16h30: Présentation du livre «Approche de la critique arabe»- 18h30: Table ronde: «Littérature et société: visions d’une nouvelle génération, quelle perspective?»- 18h30: Table ronde: «Cinéma et littérature: dialogue et complémentarité de l’expression et des fonctions»- 18h30: Présentation du «Prix de Dar al Harf pour le roman marocain»Propos recueillispar Fatim-Zahra Tohry

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc