De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5143 Le 08/11/2017 | Partager

• Au menu du Conseil de Gouvernement
Le Conseil de Gouvernement examinera, jeudi 9 novembre, un projet de loi portant création de l’Agence marocaine des équipements généraux. Au menu également, l’examen d’un projet de décret relatif à l’étude d’impact devant obligatoirement être jointe à certains projets de loi. En outre, le Conseil se penchera sur l’accord sur les services aériens signé en septembre dernier entre le Maroc et la Serbie. Par ailleurs, de nouvelles nominations seront à l’ordre du jour. E.M.G.

• Croissance: La BERD révise sa prévision pour le Maroc
Si la Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) maintient sa prévision de croissance pour le Maroc à 4,2% en 2017, elle vient de revoir à la baisse celle de 2018 à 3,5%. Pour l’organisme, le Maroc est l’unique pays de la Région Sud et Est du pourtour méditerranéen qui devrait connaître un ralentissement de sa croissance en 2018. Il faut dire que le retard des pluies laisse planer le doute sur la bonne tenue de la campagne céréalière en 2017. M.A.B.

• Tourisme: Une offensive Thomas Cook
Le tour-opérateur britannique Thomas Cook veut se renforcer sur le marché marocain. Le voyagiste compte en effet augmenter le nombre de touristes britanniques au Maroc à 400.000 lors des trois prochaines années contre 70.000 actuellement. Un partenariat a d’ailleurs été conclu avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Ce dernier avait aussi organisé une vaste campagne médiatique pour promouvoir la destination marocaine au Royaume-Uni. E.M.G.

• Climat des affaires: L’engagement d’El Othmani
Le Chef du Gouvernement, Saâdeddine El Othmani, s’engage à placer le Maroc dans les 50 premiers rangs du Doing Business. Ce classement est établi chaque année par la Banque mondiale. L’Exécutif annonce vouloir atteindre cet objectif avant la fin de son mandat en 2021. Priorité a été donnée à réformer la loi sur les sûretés mobilières et au chapitre des difficultés d’entreprise contenu dans le Code de commerce. Le Chef du Gouvernement s’est donné pour deadline fin février 2018 pour l’entrée en vigueur de ces deux textes. F.F.   

• Baccalauréat: Les candidatures libres sont ouvertes
Les personnes souhaitant passer le baccalauréat en mode libre doivent déposer leur candidature dès ce mercredi 8 novembre sur le site de l’Education nationale (www.men.gov.ma), en vue d’obtenir un reçu. Un dossier physique, accompagné du reçu obtenu, doit ensuite être constitué et déposé auprès de l’académie régionale dont relèvent les candidats. Les inscriptions se poursuivront jusqu’au 8 décembre 2017.  Une première liste des candidatures retenues sera publiée avant le 24 décembre. La liste définitive sera dévoilée le 12 janvier prochain. A.Na   

• Violence contre les femmes: Un projet de loi en dessous des attentes
Le Printemps de la dignité revient à la charge. Il ne compte pas laisser passer le projet de loi relatif à la lutte contre la violence à l’égard des femmes. Le texte est en cours d’examen à la Chambre des conseillers. Il a été élaboré par le Gouvernement Benkirane (2011-2016). Regroupant plusieurs associations, le Printemps de la dignité est insatisfait par la version adoptée à la hâte en octobre 2016 par la Chambre des représentants. Un plaidoyer est prévu pour le 8 novembre à Rabat au siège de l’Association démocratique des femmes du Maroc. F.F.     
• Experts-comptables: Samir Agoumi, Président d’honneur de la FCM  
Samir Agoumi a été élu Président d’honneur de la Fédération des experts-comptables méditerranéens (FCM) à Athènes. Cette consécration, une première au sein de la FCM, vient couronner les actions de son ex-Président et celles de la profession marocaine pour la promotion et le renforcement de la profession dans les pays de la Méditerranée. Regroupant 15 pays, l’organisation siège à Rome. Elle est actuellement dirigée par l’ex-Ministre turc des Finances, Masum Turner. E.M.G.

• Rabat: Le budget 2018 enfin adopté
Après des réunions houleuses, le Conseil de la ville de Rabat est enfin arrivé à s’entendre, hier mardi, sur le projet de budget de la Commune pour  2018.Mais même avec les 905 millions de DH adoptés, la situation financière de la Commune restera fragile. Il lui sera difficile d’honorer ses engagements dans le cadre du  programme d’aménagement intégré de la capitale (2014-2018). Elle devra avoir recours pour cela à un prêt FEC de 650 millions de DH. N.E.A.           

• Big Data: Un premier laboratoire franco-marocain
Le premier laboratoire franco-marocain dans le domaine du Big Data vient d’être créé. Baptisée «Laboratoire international associé» (LIA), cette plateforme d’étude initiée conjointement par CNRS France et CNRST Maroc vise à accompagner les établissements de recherche des deux pays dans ce domaine en plein essor. Objectif: développer leur expertise et étendre leur savoir-faire en la matière.  Le LIA insufflera également une dynamique d’échange et de coopération scientifiques en favorisant la mobilité des doctorants et des chercheurs des deux destinations. K.A.

• Education: Enquête judiciaire sur l’incident d’Ouarzazate
Le Parquet a ouvert une enquête ciblant l’élève qui a agressé son professeur dans un lycée à Ouarzazate. Le jeune homme de 17 ans a été arrêté par la Police judiciaire. L’élève agresseur sera déféré devant le Procureur du Roi pour répondre des faits qui lui sont imputés. En cas de poursuite pénale, le mis en cause sera jugé devant le tribunal des mineurs. A l’instar des procès en divorce ou des actions en reconnaissance de paternité, le Code de la presse interdit la couverture des procédures engagées contre les moins de 18 ans. F.F.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc