De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5105 Le 13/09/2017 | Partager

• Lloyd’s Casablanca décroche le statut CFC
Après quelques mois de discussion, Lloyd’s obtient le statut CFC. Le spécialiste de l’assurance et de la réassurance britannique compte à travers son implantation physique à Casablanca desservir le marché africain. Par le biais de ce statut, cet important courtier en assurance londonien bénéficiera de nombreux avantages pour développer ses activités en Afrique, lui qui dit vouloir fournir des produits pour soutenir le continent dans sa croissance (cf. L’Economiste du 12 mai 2016). M.A.B.    

• Prêt de titres: Boom du volume au second trimestre
Bond des opérations de prêt de titres au cours du second trimestre. Le volume a, en effet, atteint 152 milliards de DH augmentant de 104% par rapport aux trois premiers mois de l’année. Cette hausse s’accompagne d’une baisse de la durée moyenne de détention notamment pour les bons du Trésor (BT) qui constituent le plus gros des opérations de prêts emprunts de titres (80%) de 5 à 2 semaines. Avec 82% du volume, les OPCVM sont les principaux prêteurs. Les banques suivent avec 17%. Elles sont aussi les principale emprunteuses avec 71% du volume suivies des autres auxiliaires financiers (15%).
Côté rémunération, les taux appliqués à ces opérations dont l’encours s’élève à 19,8 milliards de DH à fin juin varient entre 0,05 et 3% en fonction de la nature de l’instrument financier et de la durée. M.A.B.    

• Bourse: L’évolution du marché tributaire des résultats semestriels
Les investisseurs en Bourse n’attendent pas les publications semestrielles des sociétés cotées, ils les anticipent. Preuve en est un niveau de volume sur le marché qui a dépassé lors de la séance d’hier les 300 millions de DH et qui surfe sur ce rythme depuis début septembre.
L’évolution du marché boursier, elle, dépend, en revanche, des publications des résultats semestriels. Plus les résultats sont positifs, mieux le marché va se porter. M.A.B.    

• Sound Energy acquiert les actifs du fonds OGIF
Sound Energy, société britannique d’exploration pétrolière et gazière, a conclu le rachat des actifs du fonds marocain OGIF (Oil & Gas Investment Fund). La société détient désormais 75% dans les permis d’exploration de Tendrara, d’Anoual et autant dans la zone onshore de Matarka. Les trois sont situés dans la région de l’Oriental. OGIF est un fonds détenu par sept institutions financières (Attijariwafa bank, CIMR et CDG, Mamda-Mcma, Saham, Finance Com & Advisory et Finance Group). E.M.G.

• Casablanca/propreté: Exit Sita?
Après plusieurs mois d’une gestion chaotique de la propreté, Sita  jette l’éponge. Le conseil de la ville de Casablanca tient ce vendredi 15 septembre une session extraordinaire qui sera consacrée à la validation de la décision de résilier le contrat de gestion déléguée de la filiale du groupe Suez. La CUC envisage de confier provisoirement ce service à la SDL Casa Prestation en attendant le lancement d’un nouvel appel d’offres. Le contrôle plus resserré et le cumul des sanctions ont donc eu raison de la filiale du groupe Suez dont le contrat court encore jusqu’en 2021. Le libanais Averda tiendra-t-il encore longtemps? A.E.

• Casablanca: 180 places de parking au centre-ville
Le nouveau parking souterrain de la place Mohammed V sera opérationnel à partir du mercredi 20 septembre. Près de 180 places de stationnement supplémentaires seront disponibles au centre-ville (devant la wilaya), en attendant l’ouverture du parking Rachidi (750 places). Les deux parkings totaliseront près d’un millier de places de stationnement à côté du grand théâtre, qui sera livré dans quelques mois. A.E.

• La route d’El Jadida désengorgée?
Bonne nouvelle pour la rentrée. Les deux nouvelles trémies de la route d’El Jadida, au niveau des carrefours «Les Facultés» et «Azbane», vont bientôt être ouvertes à la circulation. Ce qui permettra de désengorger l’entrée sud de Casablanca, qui est également concernée par les travaux sur le Nœud «A». A.E.
• Deux marchés pour marchands ambulants à Rabat
Rabat suit les traces de Casablanca en matière de recasement des marchands ambulants. Un premier souk Al Amal I situé à Yakoub Al Mansour de la capitale vient d’ouvrir. Il devra abriter plus de 400 marchands ambulants de fruits et légumes et de poisson et poulet. Un second marché sera bientôt ouvert d’une même capacité pour les marchands de l’habillement et la friperie. Ces deux projets ont été réalisés dans le cadre du programme de l’INDH pour un coût d’investissement avoisinant 15 millions de DH. N.E.A.                 

• Fès: Le projet du Mövenpick débloqué?
Le projet d’hôtel 5 étoiles dans la zone touristique Oued Fès va être relancé après un arrêt des travaux de plus d’un an. Le sujet était à l’ordre du jour de la commission des investissements réunie hier à la wilaya. Le futur établissement qui mobilisera 120 millions de DH d’investissement sera géré par Mövenpick pour une durée de 20 ans. Pour rappel, Mohammed El Rhaffouli, l’initiateur a remporté en 2016 l’appel à manifestation d’intérêt lancé par la société Oued Fès, la filiale de MedZ, préparé son projet avec un cabinet d’affaires de renom ainsi que les plans d’architecture avec des professionnels d’Italie... «Mais, après plus d’un an de travail et une somme importante investie dans les études, un haut responsable de la région s’opposait à ce projet», déclare-t-il à L’Economiste. La réunion de la commission des investissements tenue ce 12 septembre devait trancher dans cette affaire. Y.S.A.

• Eau et électricité: Le paiement en ligne de factures disponible dans 11 régies   
Ce sont désormais 11 régies qui proposent le paiement des factures d’eau et d’électricité en ligne par carte bancaire, outre l’ONEE. Selon le Centre monétique interbancaire (CMI), 2 régies (Oujda et Taza) viennent de rejoindre le cercle, alors que 3 autres régies sont en cours de finalisation de leurs projets de connexion au CMI (Jadida, Larache et Beni Mellal).  M.A.B.   

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc