Régions

Football: Renault Maroc au chevet du club de Tanger

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5075 Le 28/07/2017 | Partager
10,5 millions de DH sur 3 ans comme top sponsor de l’équipe
L’entreprise veut se rapprocher de son environnement et des attentes de ses collaborateurs
renaulot.jpg
Marc Nassif, directeur général de Renault Maroc et Jean François Gal, directeur de l’usine Renault de Tanger, lors d’un symbolique échange de maillots avec Abdellatif Aberchane, le président de l’IRT club en marge de la signature de l’accord de sponsoring (Ph. Adam)

Renault est devenu, depuis mercredi dernier, le nouveau sponsor de l’équipe tangéroise, l’Ittihad Riadhi de Tanger, IRT. La convention de sponsoring signée au sein de l’usine de Renault à Tanger s’étend sur une période de 3 ans et porte sur une enveloppe de 10,5 millions de DH, soit 3,5 millions par an, selon Marc Nassif, directeur général de Renault Maroc. La firme au losange entend ainsi s’impliquer fortement dans son environnement en investissant des domaines proches de ses collaborateurs et de ses employés comme le football. Renault devient donc en tête de liste des sponsors de l’équipe locale qui compte en outre Maroc Telecom et l’Université du New England, UNE, à travers son antenne tangéroise. Mais jusque-là, le plus grand sponsor de l’équipe avait été APM Terminals en charge du terminal à transbordement du port TangerMed avec 9 millions de DH sur trois ans, un accord signé en début d’année. Le partenariat est perçu côté usine comme une opportunité pour les deux parties, selon Jean-François Gal, directeur de l’unité de Tanger. «C’est aussi une opportunité de valorisation pour nos collaborateurs qui attendaient un tel partenariat», continue le directeur de Renault Tanger où la moyenne d’âge est de 29 ans avec une prédominance de la gent masculine. Près de sept emplois sur huit étant occupés par des hommes. 
L’usine s’est même dotée d’un terrain de foot situé près de l’entrée fournisseurs où ses employés peuvent s’adonner à leur sport favori.
Pour Renault, il s’agit aussi d’un pas de plus dans sa politique sociale en « assurant un plus fort ancrage dans la société qui le porte», selon Nassif. Le groupe, à travers l’usine a déjà à son actif le transport scolaire dans la région de Melloussa avec près de 1.440 élèves transportés par jour. Il est aussi actif dans la sensibilisation à la sécurité routière à travers le programme ‘Tkayes’. Ce dernier a permis à des milliers d’écoliers de la région d’être sensibilisés aux dangers de la circulation routière. 
 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc