Habillage_leco
Régions

Al Hoceïma: Coup de pouce à l’aquaculture

Par Ali ABJIOU | Edition N°:4973 Le 03/03/2017 | Partager
Une station de purification de moules pour 1,2 million de DH
Objectif, augmenter la qualité et la valeur des produits locaux
aquaculture_al_hoceima_073.jpg

La future station de purification permettra aux moules de la région d’Al Hoceïma de répondre aux normes internationales en la matière (Ph. Bnzaken)

Al Hoceïma mise gros sur l’aquaculture pour diversifier ses activités économiques. Pour accompagner le développement de ce secteur, la région devra recevoir sous peu la première station de purification de moules. Cette dernière a fait l’objet d’une convention de partenariat entre l’agence de développement du nord, (ADPN), l’agence nationale pour le développement de l’aquaculture, (ANDA) et la coopérative de pêcheurs de Cala Iris.

L’objectif de la convention est de permettre à ces marins pêcheurs de diversifier leurs activités de pêche, de les initier à de nouvelles techniques de valorisation de la production et de commercialisation des moules et d’améliorer leurs revenus, selon l’ADPN. En effet, les moules sont des mollusques marins qui s’alimentent par filtration, ce qui a pour conséquence de concentrer les impuretés marines dans leurs organismes. L’objectif de telles stations est de les en débarrasser et de leur permettre de satisfaire les diverses normes internationales en la matière et de leur ouvrir même de nouveaux marchés à l’export.

 Le projet vise aussi à ouvrir à l’exploitation une zone d’élevage de moules africaines et méditerranéennes, deux espèces présentes au niveau de la région. Le montant de cet investissement avoisine les 1,2 millions de DH. Il prévoit également un plan de formation et d’encadrement permettant aux pêcheurs de perfectionner aussi bien les techniques d’élevage des moules que les outils de commercialisation adaptés à ce produit. Pour l’ADPN, ce partenariat avec l’ANDA permettra de joindre les efforts pour identifier d’autres sites pour le développement de l’aquaculture vu le grand potentiel aquacole de la région Nord. C’est le cas à Mdiq par exemple où se trouve le centre spécialisé en aquaculture, créé en 1996 dans le cadre de la coopération maroco-japonaise. C’est aussi là que se trouve la seule ferme d’élevage de poisson en mer ouverte au Maroc.
 De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc