Régions

Oujda optimise ses réseaux d’eau potable et d’assainissement

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:4949 Le 30/01/2017 | Partager
Préservation de l’environnement hissée en priorité
Réutilisation des eaux épurées à des fins agricoles
1,3 million/m3 économisés en une année
oujda_eau_potable_049.jpg

La construction des réservoirs d’eau potable a renforcé la capacité de stockage et a garanti, à Oujda, une autonomie de distribution de 19 heures (Ph. A.K.)

Un nouveau programme est mis en place par la Régie autonome intercommunale de distribution d’eau et d’électricité d’Oujda (RADEEO) pour l’accompagnement du développement urbanistique, économique et social d’Oujda. La préservation de l’environnement, développement durable, sécurisation de l’alimentation en eau potable, réduction du nombre de réclamations pour manque de pression ou fuites sur réseau, en sont les priorités. Pour atteindre ces objectifs, 94 millions de DH sont débloqués pour la construction de nouveaux réservoirs d’eau et l’extension des réseaux d’eau potable et d’assainissement liquide.

Ce n’est pas tout car, pour la seule année 2017, la Radeeo a programmé 132 millions de DH pour l’investissement et 331 millions de DH pour l’exploitation. «Pour le plan quinquennal 2017/2021, nous comptons investir 378 millions de DH pour l’amélioration des performances des réseaux», confie à L’Economiste Hanafi Aboukir, directeur général de la Régie autonome d’Oujda.
La Radeeo se base sur les projets définis par les études d’actualisation des schémas directeurs d’alimentation en eau potable et d’assainissement liquide et les objectifs fixés en matière de gestion du service public. Il s’agit de répondre à cinq attentes: préserver l’environnement avec amélioration des conditions sanitaires de la population, assurer une meilleure proximité du client, accompagner le développement socioéconomique que connaît Oujda, pérennisation et fiabilisation des infrastructures existantes et économie en eau. Pour ce dernier point, la deuxième tranche d’extension de la station d’épuration des eaux usées est en phase finale.

En matière de couverture par foyer, la Radeeo compte 152.400 clients et assure un réseau d’eau potable long de 1.954 km et 1.291 km pour l’assainissement liquide. Des réalisations qui ont nécessité 1,4 milliard de DH au cours de la dernière décennie et qui ont contribué à l’optimisation du rendement avec économie de 4 millions/m3 en trois ans. De son côté, l’autonomie de desserte est améliorée grâce à la construction de plusieurs réservoirs de stockage d’eau pour atténuer l’effet des coupures d’eau, suite à des casses au niveau de l’adduction d’amenée d’eau potable, à partir du barrage Machraâ Hammadi. Plusieurs réservoirs d’une capacité additionnelle de 22.800 m3 ont été mis en service et un réservoir de 7.000 sera entamé en 2017. Ce qui permettra d’améliorer la capacité de stockage de 41.750 m3 en 2014 à 76.550 m3 en 2018 et d’assurer une autonomie de desserte de 26 heures au lieu de 19 heures actuellement.

Concernant, la contribution de la Radeeo au programme intégré pour assurer une infrastructure de base compétitive à Oujda, tous les projets qui lui ont été attribués sont achevés. Des réalisations qui ont permis le traitement de 65.000 m3 des eaux usées et le traitement de 26 tonnes de demande biologique en oxygène DBO (paramètre d’évaluation de la pollution), au lieu de 10 tonnes. En aval, cela a doté les alentours d’Oujda de ressources importantes en eau conformes aux normes d’irrigation. Ces ressources sont déjà utilisées dans l’irrigation du nouveau parc écologique au nord de la ville depuis juin dernier. Comme elles sont programmées pour l’irrigation de 500 hectares avant d’être généralisées pour l’irrigation de près de 1.500 hectares de terres agricoles à la fin 2017. Une aubaine pour 248 agriculteurs dans la zone frontalière qui bénéficieront de cette ressource non conventionnelle.

Services de proximité

Pour assurer une meilleure couverture de la ville et permettre aux citoyens de régler leurs affaires, dans les meilleures conditions, la Radeeo a renforcé son réseau d’agences par de nouveaux points d’encaissement. En parallèle, elle a optimisé les délais d’intervention et de dématérialisation des procédures pour garantir la rapidité et la fiabilité du traitement des réclamations.
Deux numéros téléphoniques (0 801 000 304 ou 05 36 74 61 87) 24/24 et 7/7; ainsi qu’un site web sont mis à disposition pour permettre au client d’accéder aux informations dont il a besoin (historique de consommation, facturation, réclamation, procédures administratives…)
La Régie s’est également engagée dans une démarche de satisfaction des clients et d’optimisation du cycle de relève (facturation et encaissement) via une nouvelle facture détaillée de ses services.

De notre correspondant,
Ali KHARROUBI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc