×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

TPE: Un niveau d’inclusion financière « très limité »

Par L'Economiste| Le 25/11/2020 - 15:21 | Partager
TPE: Un niveau d’inclusion financière « très limité »

En matière d’inclusion financière, les plus petites entreprises semblent à la traîne. Le niveau d’inclusion financière demeure « très limité » pour les TPE et les micro-entreprises au Maroc, d’après le rapport sur l’inclusion financière. Cette situation s’explique par l’absence d’offres de financement ciblées qui représente « une des barrières majeures » à l’inclusion financière de certains segments des entreprises notamment la TPE.

Selon une enquête réalisée en 2017 par la Fondation Marocaine pour l’Education Financière sur près de 1.000 TPE, Moyennes entreprises et autoentrepreneurs, seules 48% des petites entreprises détiennent un compte bancaire et seulement 6% ont un crédit même si 60% des entreprises sondées ont déclaré qu’elles rencontrent des problèmes de trésorerie. Pour faire face à ce problème, ces entreprises comptent sur l’entourage (53%) ou sur les règlements différés auprès des fournisseurs (29%).

Parmi les critères de décision pour le choix d’une offre de financement, les entreprises évoquent en premier le coût du crédit (58%). Vient ensuite la souplesse accordée en cas de difficulté de paiement (34%) et le montant de la traite (31%).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc