×
Transformations
Transformations Par Mohamed CHAOUI
Le 19/06/2024

Maintenant que les orientations stratégiques de la politique actionnariale de l’Etat ont été approuvées par le Conseil des ministres, Abdellatif Zaghnoun... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Musiques sacrées: La Fondation Esprit de Fès réagit aux "publications très exagérées"!

Par L'Economiste| Le 28/05/2024 - 14:10 | Partager
Musiques sacrées: La Fondation Esprit de Fès réagit aux "publications très exagérées"!

À la suite de la parution de certaines "publications très exagérées concernant des incidents limités survenus en marge du concert de l’artiste Sami Yusuf", samedi 25 mai 2024 à Fès, dans le cadre de la 27e édition du Festival de Fès des Musique Sacrées du Monde, la Fondation Esprit de Fès, organisatrice de l’événement, souhaite apporter les éclaircissements suivants.

Dans une mise au point rendue public hier soir, la Fondation précise que "le concert de Sami Yusuf qui s’est ouvert à 21h, à Bab Al Makina a été un franc succès, offrant une prouesse artistique et musicale qui a sublimé la grande majorité des spectateurs". Ce spectacle a connu une affluence exceptionnelle de 5.000 spectateurs, l’artiste ayant attiré un nombre important de spectateurs du Maroc et de l’étranger. Se tenant en plein air, au sein de la place emblématique de Bab Makina, le concert a été organisé sous forme de zones, chacune donnant accès à un nombre limitée de places et de tickets selon la zone sélectionnée par les spectateurs. Un quota de spectateurs debout a pu être également admis.

Lorsque les « jauges » prévues pour chaque espace ont atteint leur maximum, la gestion des accès n’a été guidée que par le plus haut souci de sécurité du public. Il est à noter qu’aucun cas de bousculade ou d’actes violents n’a été enregistré et ce malgré l’affluence record.

Les organisateurs "sont conscients qu’un nombre relativement restreint de spectateurs n’a pu accéder au spectacle et regrettent vivement la déception ce ces fans. Une situation qui peut arriver lors de concerts en plein air surtout lorsque les artistes sont reconnus et attirent les foules", souligne le communiqué.

La Fondation Esprit de Fès "regrette ces cas isolés et tient à remercier l’ensemble des agents de force publique et de sécurité qui ont fait preuve d’un haut niveau de responsabilité et de courtoisie avec le public". "Les contacts sont en cours avec les festivaliers concernés afin d’apporter toutes les clarifications nécessaires et les réponses adéquates", conclut-on.

Y.S.A