×
Gestion des crises
Gestion des crises Par Mohamed CHAOUI
Le 29/02/2024

Les étudiants en médecine sont en grève depuis trois mois au point d’avoir boycotté les examens du premier semestre, à l’exception des militaires et... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Automobile: Stellantis va doubler la capacité de production de son usine de Kénitra

Par L'Economiste| Le 09/11/2022 - 22:00 | Partager
Automobile: Stellantis va doubler la capacité de production de son usine de Kénitra

Le constructeur automobile Stellantis a annoncé qu'il va doubler la capacité de production de son usine de Kénitra avec une enveloppe d'investissement d'un montant total de 300 millions d'euros (plus de 3,3 milliards de DH). Mercredi, le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch s’est entretenu, à Rabat, avec le CEO du groupe multinational "Stellantis", spécialisé dans la fabrication de voitures, Carlos Tavares, accompagné de Samir Cherfan, Directeur des Opérations pour la région Moyen-Orient et Afrique du groupe. La capacité de production du site atteindra 450.000 voitures par an (thermiques et électriques).

Lors de cette rencontre, tenue en présence du ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour et du ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l'Investissement, de la Convergence et de l'Evaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli, le Chef du Gouvernement a rappelé les orientations royales relatives à l'attraction des investissements étrangers et à l'amélioration du climat des affaires, soulignant que le gouvernement actuel a pris de nombreuses mesures dans ce sens, notamment la promulgation de la nouvelle charte des investissements. La hausse attendue de la production dans l'usine de Kénitra permettra de créer 2.000 nouveaux emplois, "en ligne avec les orientations du programme gouvernemental relatives à la promotion de l’emploi".

Par ailleurs, Akhannouch a relevé avec fierté la contribution des cadres marocains au développement de la filière automobile électrique à l'usine de Kenitra (Citroën AMI et Opel rocks-e), mettant en avant l'apport d'un groupe d'ingénieurs et de techniciens marocains à la conception et à la fabrication de ces voitures.