×
Raquette
Raquette Par Meriem OUDGHIRI
Le 13/06/2024

«Un gros trou dans la raquette». Cette expression de notre expert, qui analyse la situation des délais de paiement, donne une première tendance de la loi entrée en... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Yassine Jamali est agriculteur et docteur vétérinaire (Ph. YJ)

Edition N° 6785 | Le 12/06/2024
Six décembre 2022, l’Afrique et le monde arabe retiennent leur souffle durant les 90 minutes du match Maroc-Espagne du Mondial du Qatar, puis pendant les prolon­gations, suivies des tirs au but. Une exception, les camps de réfugiés de la région de Tindouf, plongés dans l’obscurité. Le courant électrique y a été coupé sans préavis par les au­torités du Polisario pour empêcher les habitants des...
Edition N° 6716 | Le 04/03/2024
Après des décennies de surexploitation des nappes phréatiques, aggravées par une succession d’années de sécheresse, la stratégie agricole vient buter contre une limite physique: le déficit hydrique. Toute production agricole exige de l’eau, soit pluviale, soit issue d’un puits ou d’un barrage.  Depuis peu s’y ajoutent les eaux usées retraitées et l’eau de mer dessalée, mais en quantité encore...
Edition N° 6690 | Le 26/01/2024
Qu'y a-t-il à voir pour un touriste national ou étranger, entre le plateau des potiers à Safi, et Jamaa el Fna à Marrakech? Autrement dit, où dépenser son argent, pour un touriste, sur les 300 et quelques km du trajet? Réponse: Nulle part, sinon dans une station-service où l’on pourra déguster grillades et cuisine locale. Le touriste essaiera donc de couvrir le trajet le plus rapidement possible...
Edition N° 6660 | Le 13/12/2023
Au printemps 2023, les exportations de tomates, oignons et poivrons ont été soumises à des restrictions, en raison d'une baisse de la production qui s'est traduite par une flambée des prix sur le marché intérieur. À partir du mois d'octobre 2023, pour prévenir le même phénomène, l'exportation d'olives et huile d'olive est interdite sauf autorisation. La raison principale de ces baisses de...
Edition N° 6611 | Le 04/10/2023
Dès les premiers jours après le séisme du 8 septembre a été posée la question de la reconstruction des maisons et villages détruits, plus particulièrement des modes et matériaux de construction à privilégier. Deux critères sont le plus souvent mis en avant pour la reconstruction à venir: la solidité et le respect des spécificités de l’architecture traditionnelle. Fort heureusement, personne n’a...
Edition N° 6502 | Le 25/04/2023
D'abord marginale et restreinte au sous-secteur du bour ou agriculture pluviale, la question du stress hydrique dans notre pays s'est propagée à toute la sphère socioéconomique. La pénurie d'eau a entraîné, comme on pouvait le prévoir* un conflit d'usage entre l'agriculture irriguée et l'approvisionnement des villes en eau potable. La tension entre cette activité économique en grande partie...
Edition N° 6468 | Le 07/03/2023
Régulièrement le thème des circuits de commercialisation des fruits et légumes revient alimenter le débat, avec toujours la même conclusion unanime: les marges bénéficiaires des intermédiaires sont trop élevées, et les circuits commerciaux doivent être modernisés. Quelles sont les marges bénéficiaires pratiquées par les intermédiaires? Quelle devrait être la marge maximale autorisée? En quoi...
Edition N° 6371 | Le 19/10/2022
Un article récemment paru dans une prestigieuse revue scientifique s’est penché sur la génétique des chevaux barbes. Plus précisément, l’équipe a étudié un seul chromosome, le Y, spécifique du mâle. Le cheval possède 64 chromosomes au total. Les résultats ont identifié chez certains étalons un chromosome Y de cheval de trait, ou de pur-sang arabe. Cela signifie, de manière incontestable, que ces...
Edition N° 6356 | Le 27/09/2022
2022 est l'année où le stress hydrique au Maroc s'est transformé en pénurie. Il aura fallu que l'approvisionnement en eau potable des centres urbains soit affecté pour que la société marocaine prenne enfin conscience des limites concrètes imposées par la rareté de l'eau. Cette prise de conscience brutale appelle à une révision de toute la gestion de l'eau et des secteurs consommateurs. Ainsi, la...
Edition N° 6252 | Le 29/04/2022
Le taux de couverture des be­soins nationaux en sucre est d'à peu près 50%. Le reste, soit la moitié du sucre consommé au Maroc, est im­porté. L'amélioration du taux de cou­verture est un des objectifs majeurs de la stratégie agricole. La probléma­tique du sucre se retrouve cependant, à l'intersection de plusieurs domaines: agriculture mais aussi santé publique, économie, gestion de l'eau... ■...