×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Volume sur les obligations et... la SNI

    Par L'Economiste | Edition N°:646 Le 25/11/1999 | Partager

    L'IGB s'enfonce, tandis que les volumes gonflent. Un phénomène qui s'explique par un marché essentiellement vendeur et des baisses importantes des cours des principales valeurs. Au terme de la séance d'hier, l'indice général a régressé de 0,24%, clôturant à 805,38 points. Cette tendance ne fait pas l'unanimité dans la communauté des analystes. Beaucoup pensent qu'elle n'est que passagère, mais il y a ceux qui sont convaincus que rien n'y fera. Auprès de BMCI Bourse, par exemple, il est indiqué que plusieurs éléments montrent que cette baisse devrait se poursuivre jusqu'à la fin de l'année. "Le marché est essoufflé, et tant qu'il n'y a pas de papier frais, un inversement de tendances est difficilement envisageable", est-il expliqué. Les analystes de cette société de bourse estiment que la performance de la place marocaine devrait se situer entre 0 et 1% cette année.
    Dans un manque de visibilité totale, les investisseurs en général et les OPCVM obligataires en particulier se rabattent sur les obligations. Celles-ci ont drainé hier plus de 32% du volume global. Mais l'événement de la journée a été le passage d'un paquet de plus de 33.000 actions SNI, en une seule transaction, sur le marché central. Peut-être que les sociétés de bourse qui étaient derrière ont voulu jouer la transparence! La taille de ce paquet permettait de traiter sur le marché de blocs. Cette opération a dopé le volume du côté des actions, puisque, sur la seule valeur SNI, près de 112 millions de DH ont été réalisés.
    Sur le marché de blocs, quatre opérations ont été enregistrées avec un volume total de 29,2 millions de DH. Les blocs échangés ont porté sur les valeurs Cosumar (1.300 actions), Maghrébail (4.000), Crédit du Maroc (3.000) et Samir (15.000).

    Hanaâ FOULANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc