×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:1932 Le 05/01/2005 | Partager

. “We Are The World”, version chinoiseDes vedettes chinoises de la chanson, voulant recueillir des fonds pour les sinistrés des raz-de-marée en Asie, ont enregistré une version chinoise de la chanson américaine “We Are the World”, écrite en 1985 pour les victimes de la famine en Afrique. Environ soixante-dix célébrités chinoises, taïwanaises et hongkongaises, dont le populaire chanteur Joey Yung et la boy-band Boy’z, se sont réunies pour chanter la nouvelle mouture, écrite en mandarin et en cantonais, afin de recevoir une audience la plus large possible. Tout le monde s’en souviendra, la célèbre chanson avait initialement été entonnée par des superstars américaines comme Michael Jackson, Bruce Springsteen et Stevie Wonder.“Nous le faisons afin que toutes les communautés d’Asie puissent se joindre à l’aide”, a expliqué l’acteur hongkongais Eric Tsang, organisateur de l’action, cité dans le journal de langue anglaise South China Morning Post. La chanson ne sera pas distribuée au grand public mais sera diffusée régulièrement lors d’un téléthon que Tsang organisera vendredi pour les sinistrés des raz-de-marée du lendemain de Noël.. Mannequin à 96 ansUne Anglaise de 96 ans sera le modèle d’une campagne d’affichage pour des produits de beauté lancée cette semaine en Grande-Bretagne, a fait savoir lundi la société Dove, organisatrice de la campagne. Le portrait d’Irène Sinclair, mannequin débutant, habitant dans le nord de Londres, sera décliné dans la presse et sur des panneaux muraux en Grande-Bretagne et ailleurs. Le mannequin figurait déjà sur le site internet de la marque depuis septembre. “J’ai participé à cette campagne pour être l’ambassadrice des personnes âgées et montrer que nous avons encore beaucoup à offrir et ne sommes pas périmées”, a-t-elle expliqué. “De ma vie, je n’ai jamais été belle, mais je me sens belle maintenant”, a-t-elle dit. “Tout est dans la façon dont vous vieillissez avec grâce”. Selon la marque qui l’emploie, l’objectif de la campagne est de lutter contre les stéréotypes véhiculés dans les médias. “Nous espérons ouvrir la voie à une définition plus réaliste et plus large de ce qu’est la beauté”, a commenté Abigail Storms, chef de produit chez Dove. D’après un sondage commandé par Unilever, propriétaire de Dove, 97% des jeunes Anglaises âgées de 8 à 13 ans estiment que les personnes âgées ne peuvent pas être belles.. Tsunamis: Agée de 10 ans, elle sauve 100 personnesTilly, une petite Anglaise de 10 ans, a sauvé la vie d’une centaine de personnes à Phuket en Thaïlande grâce à son professeur de géographie, qui leur avait expliqué comment repérer un tsunami, a rapporté la presse britannique. Déjà baptisée “l’ange de la plage” par le Sun, qui a révélé cette histoire, Tilly a compris dimanche qu’un tsunami était sur le point de frapper les côtes de la Thaïlande en se rappelant une récente leçon de géographie sur les séismes sous-marins et les tsunamis. “J’étais sur la plage et l’eau est devenue bizarre, il y avait des bulles et soudain la marée a commencé à se retirer. J’ai compris ce qui se passait, j’ai eu le sentiment qu’un tsunami allait arriver et je l’ai dit à maman”, a raconté la fillette, permettant l’évacuation de la plage et de l’hôtel voisin avant l’arrivée du raz-de-marée. Grâce au réflexe de la fillette, en vacances en Thaïlande avec ses parents et sa petite soeur de 7 ans, personne n’a été tué ou sérieusement blessé sur la plage de Maikhao, selon le Sun. Interrogé par le journal, Andrew Kearnay, le professeur de géographie de Tilly, à Oxshott, dans le Surrey (sud de l’Angleterre), a confirmé avoir expliqué à ses élèves qu’à partir du moment où la mer se retirait, il y avait 10 minutes pour réagir avant l’arrivée du tsunami.. Vendre ses cadeaux de Noël pour aider les victimes Cinq petits Britanniques ont collecté 275 livres (387 euros) en vendant leurs cadeaux de Noël afin de venir en aide aux victimes du raz-de-marée du 26 décembre en Asie, rapporte lundi le Sun. “J’espère que cela va aider”, a déclaré Tom Young, 13 ans, originaire de Bristol (sud-ouest de l’Angleterre). Il a convaincu ses soeurs, Hattie et Jess, 10 et 11 ans, et deux camarades, John et Alice, des jumeaux de 12 ans, de répondre à l’appel lancé par le Comité d’urgence pour les catastrophes (DEC). Le jeune garçon a décidé d’agir après avoir vu à la télévision des reportages sur la catastrophe. Les enfants ont alors installé une table devant leur maison et écrit sur un panneau: “Vente pour l’appel (pour les victimes) du tsunami”. . Handicapé, il atteint à pied le pôle sudUn Polonais de 16 ans, manchot et unijambiste, a atteint vendredi dernier à pied le pôle sud, huit mois après être arrivé au pôle nord. Devenant ainsi le plus jeune explorateur, handicapé de surcroît, à vaincre les deux pôles en une année, a annoncé la télévision polonaise. Le jeune Janek Mela, un lycéen de Malbork (nord), avait perdu une main et une jambe en 2002, à la suite d’une électrocution. Il se déplace à l’aide d’une prothèse. Le garçon a effectué son exploit aux côtés de l’explorateur polonais Marek Kaminski, 40 ans, premier vainqueur en solitaire il y a huit ans des deux pôles en une année.. Attention gâteaux dangereux!Les autorités ont exhorté les Japonais du troisième âge à bien hâcher leurs traditionnels mochis, les populaires gâteaux de riz du Nouvel An, avant de les déguster, afin d’éviter de fâcheux accidents. Trois habitants de Tokyo, âgés respectivement de 75, 79 et 80 ans, sont morts de suffocation et 27 autres ont été hospitalisés pendant le week-end, certains dans un état critique, après avoir été incapables d’avaler des mochis, ont déploré les pompiers. Chaque année au Nouvel An, l’une des principales fêtes au Japon, plusieurs dizaines de Japonais meurent étouffés par ces gâteaux de riz gluant, souvent servis plongés tels des croutons dans la soupe ozouni (un potage aux légumes).. Les chats du Home Office sont des fonctionnaires Des chats recrutés pour faire la chasse aux rats et devenus “fonctionnaires” du Home Office, le ministère britannique de l’Intérieur, sont les héros d’une longue correspondance administrative rendue publique cette semaine, en vertu d’une nouvelle loi sur les archives. L’histoire commence le 3 juin 1929 lorsque le trésorier du ministère accorde un crédit destiné à entretenir un “chat efficace” contre les rats et petits rongeurs. Peter (c’est son nom) s’acquitte si bien de sa tâche que trois ans plus tard son allocation est multipliée par six. Mais en 1946, son âge (17 ans) lui vaut les soupçons d’un nouveau trésorier sourcilleux. Peu après, un courrier indique que Peter, premier du nom, victime de l’ingratitude de ses employeurs, a été “endormi” aux frais du ministère. L’un de ses successeurs, prénommé avec originalité Peter, accéda à une certaine célébrité après une apparition télévisée. A un admirateur qui voulait connaître la taille du cou de Peter pour lui envoyer un collier, le ministère fut obligé de répondre en 1958 que le chat étant “un fonctionnaire à part entière”, il n’était “pas autorisé à recevoir de cadeaux”. Les dernières archives concernent Peta, la chatte qui succéda à Peter. (AFP)

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc