×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Culture

    Un monde fou

    Par L'Economiste | Edition N°:1724 Le 12/03/2004 | Partager

    . Des adorateurs de la Lune Un millier d'étrangers adorateurs de la Lune sont rassemblés depuis quelques jours dans une propriété privée du Sud du Costa Rica, soulevant l'inquiétude des riverains et obligeant les autorités à enquêter sur leur présence. Le ministère de la Sécurité publique a envoyé un contingent de policiers sur place après avoir été alerté par des voisins sur une concentration inhabituelle d'étrangers dans la zone, selon le journal local Extra. Il s'agit d'un millier d'étrangers, hommes, femmes et enfants, qui se retrouvent pour une rencontre de paix et d'adoration de la Lune. Ce groupe s'appelle Arco Iris et ils croient à l'amour et à la paix. Ils adorent la Lune et militent pour la préservation des ressources naturelles.. Il tranche trois de ses doigts Un policier en Inde du Sud s'est tranché trois doigts pour faire une offrande dans un temple dédiée à l'alliance entre un parti régional et les nationalistes hindous du Premier ministre Atal Behari Vajpayee en campagne pour les élections générales d'avril-mai. Rathinam Rajappan, officier de police de la localité de Karipatti (Etat du Tamil Nadu), a emmené ses doigts dans un sac en plastique vers un temple hindou édifié pour Rama, divinité guerrière, mais il a trouvé porte close et s'est évanoui après avoir perdu beaucoup de sang. Des passants l'ont évacué vers un hôpital de la ville voisine de Salem.. Frissons garantisLa nouvelle production d'un théâtre allemand risque littéralement de jeter un froid dans le public: pour recréer l'ambiance de l'action -une expédition polaire-, la température de la salle va être abaissée à -24 degrés Celsius. La pièce «Eismitte» («Le milieu de la glace») s'inspire de la vie du chercheur polaire allemand Alfred Wegener, décédé en 1930 en mission, a indiqué le porte-parole de la troupe, basée dans le port de Cuxhaven (Nord-Est).Un peu moins de la moitié du spectacle d'une heure sera jouée dans un entrepôt frigorifique, qui sert normalement pour stocker du poisson. «Le public doit ressentir le froid auquel sont soumis les membres des expéditions polaires», a expliqué le porte-parole de la compagnie «Das letzte Kleinod» («Le dernier trésor»), Joerg Baufeld. Les quatres acteurs, un Allemand, un Néerlandais, un Roumain et un Japonais, seront vêtus d'un équipement utilisé par les scientifiques en mission.. Interdiction des cellulaires munis de caméraLe ministère saoudien de l'Intérieur a commencé à mettre en application une interdiction de vente de téléphones cellulaires munis de caméra, ont indiqué des vendeurs. Le ministère du Commerce avait interdit depuis des mois l'importation de cellulaires avec caméra mais ces téléphones étaient introduits dans le royaume par des commerçants d'autres pays voisins, en particulier des Emirats arabes unis et de Bahreïn. Ils étaient vendus à des prix élevés mais sans garantie. La presse locale a récemment rapporté que plusieurs lycéennes et étudiantes avaient été renvoyées de leur établissement pour avoir utilisé des téléphones portables pour photographier leurs collègues. Dans certains cas, ces photos étaient distribuées sur Internet.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc