×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Regional Air Lines: 75 millions de Dollars dans l'extension de la flotte

Par L'Economiste | Edition N°:948 Le 01/02/2001 | Partager

De notre envoyé spécial au Brésil, Abashi SHAMAMBA. La compagnie a commandé dix avions auprès du groupe brésilien EmbraerUn peu plus de trente-six mois après sa création, Regional Air Lines révise à la hausse ses ambitions. La petite compagnie aérienne qui a fondé toute sa stratégie sur le créneau du transport régional prend de l'altitude. Après avoir démarré son exploitation avec des petits modules d'origine américaine (Beech 1900 D) d'une capacité de 19 sièges, le transporteur vient d'acquérir auprès d'Embraer dix jets régionaux, dont cinq commandes en option au constructeur aéronautique brésilien Embraer. Le premier appareil arrivera à Casablanca à la mi-février, le deuxième au mois de mai. La livraison de trois autres jets est étalée jusqu'en 2003. Pour financer l'opération, les actionnaires de la compagnie ont concédé une augmentation de capital social, qui va passer à 100 millions de Dirhams contre 40 auparavant. Le tour de table de la société est composée de Holmarcom Group, du groupe Benjelloun via la Royale Marocaine d'Assurance, de Moussahama (la filiale de capital risque de la Banque Populaire), Jasfin (holding financier privé) et de quelques particuliers. Le passage des avions turbo au jet régional est un changement de cap stratégique, analyse Mehdi Alaoui, PDG de la compagnie. Il va sans dire qu'avec ces nouveaux avions, le transporteur se sent pousser des ailes. Sa priorité immédiate sera de densifier son réseau, en particulier le Sud de la péninsule ibérique où l'activité est actuellement en pleine croissance. . Certification JARAussi, dès la mi-mars, la compagnie assurera des vols directs sur Lisbonne (Portugal) et en code-share sur Madrid avec son partenaire espagnol Spanair. Il est même prévu plusieurs rotations quotidiennes, jusqu'à quatre, voire cinq, afin de répondre à la demande de la clientèle d'affaires. Mais, Regional Air Lines ne s'arrêtera pas là. La compagnie a également dans sa ligne de mire les régions du Sud de la France où vit une importante communauté marocaine. Et le Casa-Paris-Casa? Pour l'instant, il ne fait pas partie des choix stratégiques de la compagnie, assure M. Mehdi Alaoui, en précisant toutefois que «la société continue à se développer». Pour soutenir son développement, les effectifs vont être renforcés. Ils atteindront 170 salariés à la fin de l'année contre 135 actuellement. Sur le plan de l'exploitation, la compagnie tire son épingle du jeu grâce à une très grande flexibilité. Elle a terminé l'année 1999 avec 80.000 passagers transportés pour un chiffre d'affaires de 84 millions de Dirhams. Et pour les 7 premiers mois de la campagne 2000, elle avait réalisé 52 millions de chiffre d'affaires. Deux ans déjà après son lancement, le transporteur avait dégagé un résultat brut d'exploitation de 7,9 millions de DH. La direction s'attend à des chiffres encore plus élevés pour l'année écoulée. Ceux-ci seront connus et publiés dans quelques semaines, avant la date limite des déclarations fiscales. Sur le plan technique, Regional Air Lines s'est lancée dans le processus de certification JAR, l'indispensable certificat de reconnaissance de l'expertise en matière de maintenance délivrée par les autorités européennes.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc