×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

RAM: Les pilotes débrayent à nouveau ce week-end

Par L'Economiste | Edition N°:525 Le 09/06/1999 | Partager

· Renseignez-vous avant d'aller àl'aéroport

· Des négociations se sont poursuivies hier après-midi


Sauf accord d'ici demain soir, le trafic de la RAM sera encore une fois perturbé par un débrayage. Le personnel navigant technique (commandants de bord, officiers, pilotes de ligne et mécaniciens navigants) de la compagnie observera une grève du samedi 12 juin à 00h au lundi 14 juin à 8h. La compagnie est coincée entre la progression de son activité (plus de 15% annuellement) et la pression des pilotes (deuxième grève en moins de dix jours).
La RAM devrait sans doute affréter des avions (Egypt Air entre autres) pour assurer le transport des passagers. Le transporteur avait déjà recouru à son partenaire égyptien et à deux compagnies suisse et espagnole lors de la première grève du samedi 5 juin dernier... Mais à quel prix?. Ce n'est pas le plus important, rétorque M. Mohamed Yalaoui, directeur du Pôle Clients Vols de la RAM. "L'essentiel est de maintenir la continuité du service".
Des vols ont été regroupés à l'aide d'avions (gros porteurs) qui peuvent prendre entre 200 et 400 passagers. Cette gymnastique de la RAM ne s'est pas faite sans laisser des mécontents. Les Rbatis par exemple, qui devaient prendre le vol Rabat-Paris AT 780 programmé à 8 heure du matin, ont été acheminés en bus à l'aéroport Mohammed V à Casablanca. Ils ont pris le vol de 14h.

A l'origine du conflit, une revendication qui porte sur l'application de la législation du travail pour les congés annuels, hebdomadaires et jours fériés. En fait, c'est toute la problématique de l'aménagement du temps du travail qui se pose. Malgré l'accroissement considérable du trafic, l'effectif du personnel navigant est resté le même, accuse l'AMPNT (Association Marocaine du Personnel Navigant Technique). Ce qui a entraîné une surcharge de travail pour les pilotes qui disent ne plus pouvoir prendre leur congé. La situation s'est aggravée au point que certains pilotes ont accumulé jusqu'à 200 jours de congé.
Selon la Direction de la RAM, des réunions ont été tenues avec les représentants des pilotes et un accord a été trouvé sur les congés annuels, les temps d'arrêt et les jours fériés. La même Direction affirme que la première grève est venue rompre des négociations qui étaient bien engagées.
Ce n'est pas en tout cas l'avis du personnel navigant qui affirme "être ouvert à relancer le dialogue". Il dit être prêt à annuler la grève si la Direction de la RAM réagit d'ici vendredi soir. "La rentabilité et l'image de marque de la compagnie nous préoccupe aussi", indique l'AMPNT qui a publié un communiqué pour s'excuser auprès des passagers. Selon l'association des pilotes, un préavis a été envoyé à la direction dans le but de lui permettre de prendre ses dispositions pour affréter des avions et maintenir le service "Notre objectif est de ne pas prendre en otage les passagers". Pourtant, jusqu'à hier à la mi-journée, la compagnie affirme n'avoir reçu aucun préavis.


Réunion de dernière chance


Au moment où nous mettions sous presse, une réunion d'urgence a été programmée entre le personnel naviguant et M. Mohamed Hassad, PDG de la RAM hier après-midi. Des résultats de la rencontre dépendra le maintien ou pas de la grève des pilotes. Il reste aux différentes structures représentant les pilotes d'harmoniser leurs symphonies, le Bureau de l'AMPNT et les délégués. Il est arrivé que la Direction de la RAM ait reçu des ordres de jours différents de la part des deux entités pour une même réunion.

Hicham RAÏQ

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc