×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Qui veut d’un expert-comptable dans sa PME?

Par L'Economiste | Edition N°:2664 Le 03/12/2007 | Partager

. L’ANPME finance à 80% les services de ces professionnels. Et cela en vertu d’un partenariat avec l’ordre national des experts-comptablesDes experts-comptables pour moderniser vos entreprises? Tel est l’objectif de la convention signée entre l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise(ANPME) et l’ordre national des experts-comptables, le 22 novembre dernier. En effet, l’ANPME, dans le cadre de ce partenariat, s’engage a supporter 80% des services fournis par ces professionnels, le reste est à la charge des PME. Le partenariat a pour principal but l’amélioration des systèmes d’information administrative et comptable des PME et leur conformité avec la réglementation en vigueur. Il leur permet aussi d’instaurer plus de transparence vis-à-vis de leurs partenaires. «L’objectif est de faire comprendre aux PME que la comptabilité analytique est synonyme de maîtrise de coûts. Ce qui leur donne plus de choix dans leur stratégie de développement», souligne Latifa Echihabi directrice générale de l’ANPME. Pour être éligible, l’entreprise doit avoir une existence minimum de 2 ans et avoir au sein de son effectif au moins deux cadres. Or, la notion de cadre au Maroc reste ambiguë dans la mesure où il n’a y pas de définition précise. Lorsque l’entreprise désire réaliser un programme d’investissement, elle doit préparer un dossier bancaire bien ficelé. A cet effet, elle peut en vertu de la convention faire appel à un expert-comptable pour l’accompagner dans la procédure de traitement de la demande de financement. Les experts sont aussi appelés a assurer un coaching au profit des dirigeants pour réussir la présentation du dossier auprès des banques. « La réalisation du financement s’effectuera par le biais des fonds de l’agence en attendant la création d’un nouveau fonds de soutien en 2008», explique Echihabi. Ce programme sera lancé après l’établissement d’un listing par région des experts-comptables volontaires. Il touchera en premier lieu le secteur de l’industrie et les services qui lui sont liés, auxquels s’ajoute l’artisanat industriel. Pour expliquer les avantages de ce programme, l’agence va mener une campagne de sensibilisation auprès des PME. « Il s’agit de volontariat aussi bien des experts-comptables que des entreprises. Aussi, nous ne pouvons malheureusement pas avancer d’ambitions chiffrées pour le moment», précise Echihabi. Jalal BAAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc