×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Prises de bénéfices pour les prochaines séances

    Par L'Economiste | Edition N°:431 Le 28/01/1999 | Partager

    La Bourse de Casablanca a continué sur sa lancée hier. L'IGB a encore une fois terminé en hausse de 0,41% à 842,67 points. Sa performance depuis le début de l'année s'en est trouvée à 4,85%. Des analystes de la place s'attendent à une baisse dès les prochaines séances sous l'effet d'un mouvement de prises de bénéfices. "Certaines valeurs ont atteint des niveaux de cours intéressants. Ce qui va pousser des investisseurs à vendre pour se repositionner sur d'autres sociétés", est-il expliqué. Il s'agit notamment de valeurs comme la SNI, BMCE Bank, BMCI et la très surprenante Agma.
    Globalement, la séance a été caractérisée par une montée en puissance des banques et sociétés financières. D'ailleurs, la plus forte hausse a été signée Acred et Eqdom avec +6% pour des cours respectifs de 530 et 1.591 DH.
    Dans le secteur bancaire, c'est la BMCI qui a réalisé la plus grande performance (+1,9%). La filiale de la BNP a gagné 13 DH pour terminer à 699. Selon des analystes, cette performance est dopée par les rumeurs du marché sur une probable augmentation du capital de la banque.
    En parallèle, la SNI poursuit son trend haussier. Elle a clôturé à 1.068 DH, soit une hausse de 0,47%. "Avec l'ONA et la Cior, cette valeur demeure guidée par les anticipations des résultats 1998 et aussi 1999", souligne un analyste.
    Par ailleurs, les volumes ont été relativement importants. Le marché aura drainé pour la journée un chiffre d'affaires global de 171,67 millions de DH, dont 79% sur le marché central. A signaler aussi le retour de l'obligataire qui a réalisé 40% du volume du marché central.

    Youssra MAHFOUD

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc