×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Marchés Financiers

    Préservatif

    Par L'Economiste | Edition N°:503 Le 10/05/1999 | Partager

    Déjà utilisé dans plusieurs pays, il vient d'arriver en France. Le préservatif féminin (taille unique à usage unique) peut aider les femmes qui ont du mal à imposer le préservatif masculin à leur partenaire. Contrairement à la capote, il peut être placé quelques heures avant le rapport et n'oblige pas à interrompre les ébats préliminaires, ni l'homme à se retirer aussitôt après l'éjaculation. Le matériau, du polyuréthanne, souple et très solide, transfère mieux la chaleur corporelle que le latex. Il ne serre pas le sexe de l'homme, et peut être utilisé par les personnes allergiques au latex. Son efficacité, dit-on, est voisine de celle du préservatif masculin. Mais certains le jugent rebutant, trop grand ou peu discret (bruits pendant les rapports). Disponible dans plus de 20 pays, ce fourreau lubrifié de 17 cm de long, vendu sous le nom de Femidon, est produit par Female Health Company de Chicago, aux Etats-Unis, où son prix est de 2 ou 3 Dollars.


    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc