×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Plan comptable OPCVM : Première approbation le 9 juin

    Par L'Economiste | Edition N°:181 Le 25/05/1995 | Partager

    Le comité technique chargé d'étudier tous les aspects techniques du plan comptable des OPCVM s'est réuni le 19 courant. La fin des travaux de ce comité est prévue pour la fin de ce mois. Le plan comptable doit être approuvé le 9 juin prochain par le comité permanent, est-il indiqué de bonne source. "Si tout se déroule bien", l'approbation définitive et officielle doit avoir lieu vers la fin du mois de juin, précise la même source. L'arrêté d'application de ce plan comptable est en préparation et doit, avant d'entrer en vigueur, recevoir le feu vert du Ministère des Finances. Lorsque le cadre juridique et comptable sera fin prêt, les OPCVM pourront donc intervenir sur le marché boursier, qui s'est caractérisé cette semaine (du 17 mai 22 mai) par une faible liquidité.

    Le chiffre d'affaires qui y a été réalisé s'élève à 200.563.478 DH, dont près de 85,2% au cours de la seule séance du 22. Cette séance a été marquée par la vente d'un paquet de 75.000 actions Centrale Laitière à 1.040 DH chacune, soit un volume de 156 millions de DH représentant 91,3% du chiffre d'affaires total de la séance. Sur le marché officiel, le titre BMCE s'est maintenu au même niveau que la semaine précédente. Il a ainsi été échangé à 378DH pour un volume de 10.101 actions. Le titre SNI, qui a été vendu à 449 et 450DH le 16 mai, a été traité à 445 les 17, 18 et 19. Il a toutefois gagné un DH le 22 en clôturant à 446DH. L'action Wafabank, qui valait encore 375DH le 15 mai, s'est détériorée pour tomber à 370DH. L'action CTM-LN s'est en revanche appréciée, passant de 340DH le 15 à 342DH cette semaine.

    La question des commissions d'intermédiation "opposant" les banques et les sociétés de bourse depuis que ces dernières interviennent sur le marché (à compter du 15 mai) n'est toujours pas réglée. Ne pouvant plus opérer sur la Bourse en tant qu'intermédiaires agréés, les banques voient leur échapper la commission d'intermédiation, jugée la plus importante de toutes les commissions existantes. Cette cessation d'activité représente donc pour elles un manque à gagner considérable. Pour résoudre le problème, les sociétés de Bourse ont proposé au CDVM de revoir à la hausse la commission d'intermédiation, fixée actuellement à 1%. La moitié de cette commission allant à la Bourse, l'autre moitié est disputée par les banques et les sociétés de Bourse. Ces dernières ont également soumis une proposition au Conseil Déontologique pour "leur permettre éventuellement de faire rétrocession aux réseaux collecteurs d'ordres", précise un financier. Le CDVM s'est également penché sur les taux de commission des dépositaires quant à la conservation des titres. Plafonnés depuis de nombreuses années, "ces taux doivent, soit être augmentés, soit être libéralisés".

    Taux créditeurs

    Taux recommandés par le GPBM
    Taux observés
    3 mois

    6 mois

    12 mois
    7,5

    8%

    9%
    7%

    7,5%

    8%

    Taux de base bancaire: 8,5%

    Ce taux est entré en vigueur le 2 mai. Il a été réduit de 0,5 point par décision du Conseil National de la Monnaie et de l'Epargne .

    Il est à rappeler que les marges d'intermédiation de 3 points pour les crédits à court et moyen termes et 4 points pour les prêts à long terme ont été maintenus.

    Taux débiteurs
    Court et moyen termes: 11,5%
    Long terme:12,5%
    CMTR: 11 %
    Taux interbancaire au 22 mai: 11,25%
    Bons du Trésor
    Les adjudications des Bons du Trésor se déroulent selon la périodicité suivante:

    - Toutes les semaines pour les Bons à 13,26 et 52 semaines;

    - Tous les mois pour les Bons à 2, 5, 10 et 15 ans.
    Taux d'adjudication:
    13 semaines: pas d'offre
    26 semaines: pas d'offre
    52 semaines: pas d'offre
    2 ans: pas d'offre
    5 ans: pas d'offre
    10 ans: pas d'offre
    Valeurs marocaines cotées à Paris (au 22/05)
    ONA: incotée (dernier cours: 275FF)
    Longométal:129,10FF
    BCM: 230 FF
    Zellidja: incotée (67,10FF)

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc