×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Affaires

Lesieur Cristal lance son académie

Par L'Economiste | Edition N°:2882 Le 16/10/2008 | Partager

. Objectif: accompagner et fidéliser ses compétences . Formations sur mesure et partenariats avec des écoles internationales . Accès limité pour le moment aux salariés de LesieurInvestir dans ses ressources humaines, c’est désormais l’objectif que se fixe Lesieur Cristal. En effet, avec l’inauguration de son académie «Excellium», l’entreprise met en place un cadre d’accompagnement des compétences à forte valeur ajoutée. «Ouverte de l’ouvrier au PDG», selon les termes du management, celle-ci propose une formation sur mesure adaptée à la stratégie de développement du groupe. Au programme: des cycles de formation en management, commerce, marketing, administration et supervision des ventes, finances et ressources. Ainsi que des cycles transverses en management cadres et développement durable.«L’académie, qui a démarré depuis quelques mois déjà, est un cadre d’accompagnement et de développement du capital humain», a affirmé Abdelaziz Mouhajir, DRH de Lesieur Cristal Maroc lors de la cérémonie de lancement officiel qui a eu lieu mardi dernier sous le thème: «L’entreprise apprenante». Cette université en interne se veut donc un accélérateur de développement de carrière dans la mesure où elle intègre des compétences, les développe et accompagne chaque collaborateur dans son projet professionnel au sein de Lesieur Cristal et permet par la même occasion l’émergence de nouveaux talents, poursuit-il. Excellium se fixe aussi comme objectif d’éradiquer l’analphabétisme parmi ses salariés (plus de 1.300 personnes). A signaler toutefois qu’elle ne sera pas ouverte dans un premier temps aux étudiants extérieurs. Pour garantir le succès d’Excellium, Lesieur Cristal s’est appuyée sur un réseau de partenaires nationaux et internationaux. L’objectif étant de créer des vases communicants entre universités. INM-HECM, qui a accompagné la création de l’académie, prend en charge le développement des programmes pédagogiques et leurs animations. Les cycles axés sur le management ainsi que le développement personnel et la stratégie sont gérés pour leur part par ESCP-EAP, Advancia-Negocia et Edhec. De même, plusieurs autres partenariats locaux et internationaux sont en cours de réalisation, affirme-t-on auprès de Lesieur Cristal.L’ouverture des marchés, les nombreux ALE, l’entrée de nouveaux acteurs dans le secteur agroalimentaire… sont autant de facteurs qui imposent de nouveaux besoins en formation. Le concept d’«entreprise apprenante» n’a jamais été autant d’actualité, ont d’ailleurs souligné les intervenants lors de la conférence de lancement de l’académie. Sa définition: un nouveau type d’entreprise où l’acquisition du savoir ne s’arrête ni aux murs des institutions éducatives ni à la fin du cursus initial. Dans un monde de plus en plus complexe, où chacun peut être appelé à exercer plusieurs métiers au cours de son existence, il devient indispensable de continuer à apprendre tout au long de sa vie. «L’entreprise apprenante, c’est celle qui est capable de bénéficier d’une variété de savoirs, expériences, compétences provenant d’individus différents», a affirmé Daniel Rouach, professeur associé à ESCP-EAP, enseignant et auteur de plusieurs ouvrages sur l’intelligence compétitive, citant les expériences édifiantes d’Airbus, Nestlé ou l’Oréal, qui ont créé leurs universités en interne. Pour lui, «le management de la connaissance est devenu important dans la construction d’un avantage compétitif». Par ailleurs, ce natif de Meknès, qui fait régulièrement le déplacement au Royaume, se dit «impressionné par la volonté de gagner du Maroc. De son côté, Nadia Salah, directrice des rédactions du groupe Eco-Médias, a apporté un éclairage sur les écoles d’entreprises au Maroc, la formation des RH à fort potentiel et les enjeux de compétitivité pour l’entreprise marocaine dans une économie mondiale de plus en plus globalisée. Cette rencontre a également été l’occasion pour les participants de profiter de plusieurs retours d’expériences en matière d’écoles d’entreprises avec le témoignage de Pierres Simaeys, directeur du développement des compétences et de la formation du Groupe FNAC, et Hugues Bourcier, directeur de formation à Renault. J. R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc