×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Les ONG marocaines de l’étranger se serrent les coudes

Par L'Economiste | Edition N°:2684 Le 02/01/2008 | Partager

. Elles veulent créer un réseau pour plus d’efficacité. Une base de données en cours de réalisationLa soirée de gala organisée la semaine dernière au Ranch de Casablanca par Maroc Connexion, une des nombreuses associations humanitaires marocaines de l’étranger, «a atteint ses objectifs». Même si les recettes se sont avérées plus maigres que prévu (environ 10.000 dirhams), « la business party » a réussi à regrouper les différents présidents et membres des ONG, afin de se constituer en  réseau. Un réseau destiné à lutter pour une cause commune et partager les idées pour collecter des fonds. Afin d’établir cette «connexion» entre les différentes organisations, les orchestrateurs de l’événement, Mehdi Zerouali et Mohammed Berrada, ont eu la bonne idée de déposer une liste à l’entrée. Les noms, prénoms, numéros de téléphone, noms des associations et surtout les e-mails des différents participants seront désormais inscrits dans la base de données de Maroc Connexion de manière à faciliter les contacts et générer des ateliers de travail communs. «Nous avons formé et envoyé, il y a quelques mois, une liste des conviés à notre évènement par Internet, et surtout via facebook. Cet outil nous a particulièrement aidés à rencontrer les membres des associations mais aussi, à mieux les connaître. Il a également servi comme moyen de confirmer sa participation à l’évènement.» Et ainsi, évaluer les recettes de la soirée qui seront versées, en partie, à PMM (pour un Maroc meilleur), qui lutte contre l’analphabétisme et le décrochage scolaire. Une autre partie sera dédiée à la création de cette base de données virtuelle. PMM France et Canada, l’AMGE-Caravane, MFJ-Istiqlal et même quelques associations marocaines réputées d’outre-Atlantique, telles que MWF (Morocco With Fundations) et l’UMC (United Moroccan Club) ont répondu présents à l’appel et ont échangé quelques idées pour développer le Maroc. «Eradiquer les inégalités», «faire du Maroc un monde d’avenir», tels ont été les propos des représentants lors du débat improvisé par les organisateurs. Il est vrai que de plus en plus d’étudiants marocains militent dans le monde entier et s’investissent pour leur pays. Tous possèdent un site Internet et organisent des évènements pour contribuer à leur humble niveau au développement du Maroc. L’AMGE-Caravane organisait le mois dernier un des plus grands forums de recrutement pour pousser les jeunes « cerveaux » à rentrer chez eux et servir économiquement leur pays. Imad Bouziane, délégué de cette association, était également présent à la soirée. « Même si notre organisation se dédie plus au recrutement qu’à l’humanitaire, nous devons tous nous sentir concernés par les problèmes que peut rencontrer le Royaume dans son développement.» Un avis partagé par le délégué de PMM France, Hani Guennioui. «Cette initiative nous aide énormément à concrétiser nos différents buts. Nous avons nous-mêmes organisé ce genre de soirée en France et au Canada. Ce sont plus de 92.500 dirhams que nous avons récoltés pour la rentrée passée.»


Le rôle de PMM

Créée en 2006 à Montréal par un groupe d’étudiants marocains, PMM ambitionne de récolter des fonds pour les enfants des zones rurales les plus démunies du Maroc. Pour mieux fédérer ces actions, l’association a produit une antenne en France où elle compte une centaine de membres. On leur doit le lancement des bracelets « bénéfice » let’s make it happen aux couleurs du Maroc, le lancement de la collecte de fonds « opération sous noir », une sorte « d’opération pièces jaunes » ainsi que de multiples soirées caritatives. Cette année, l’association a mené 4 projets au profit de la scolarisation, qui ont aidé 600 élèves ruraux.Vanessa PELLEGRIN

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc