×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossiers

    LES CAHIERS DE L’EMERGENCE
    ONE: Fauché, mais plein de projets!

    Par L'Economiste | Edition N°:3171 Le 16/12/2009 | Partager

    . Une situation financière fragilisée par la hausse des combustibles . Des projets d’investissement de 20 milliards de DH d’ici 2014«C’EST une opération longue et complexe ». Le top management de l’Office national de l’électricité (ONE) explique ainsi le retard pris pour le transfert de la caisse interne de retraite au RCAR (Régime collectif d’allocation de retraite). Plus de trois ans après son lancement, ce chantier est encore au point mort. En plus de la complexité des démarches inhérentes au transfert, ce dernier nécessite des investissements conséquents. Or, c’est justement là le talon d’Achille de l’Electricien marocain qui fait face à des difficultés financières. Malgré la recapitalisation par l’Etat-actionnaire (dont l’abandon partiel de certaines créances), il n’est pas sûr qu’il ait les moyens financiers de mener à bien ce transfert. La direction de l’Office reste optimiste en constatant «une amélioration concrète de la situation financière depuis le lancement du plan de restructuration en décembre 2008».Selon les indiscrétions sur la place casablancaise, le transfert de la caisse interne de retraite au RCAR nécessitera un ticket d’entrée qui approche les 30 milliards de dirhams dont 2/3 seraient financés par emprunt. L’ONE a été fragilisé par la hausse des cours internationaux des combustibles en 2008 ainsi que leur volatilité. Or, il ne pouvait pas la répercuter sur sa grille tarifaire, sans le feu vert gouvernemental. Résultat, en continuant à vendre presque à perte, son bilan a continué à se détériorer au point que les milieux bancaires s’émeuvent de difficultés de trésorerie récurrentes de l’Office. Pendant ce temps, la demande de l’électricité, elle, continue de croître à un rythme annuel moyen de 7-8%. Ce qui nécessite d’importants investissements en production, transport et distribution afin de satisfaire la demande. En dépit d’une situation financière difficile, le plan d’investissements de l’Office est impressionnant. Une garantie de l’Etat ne sera pas de trop, voire inévitable, pour pouvoir lever les financements sur le marché. En plus de la rénovation du parc, notamment des centrales à charbon, l’ONE va lancer en 2010 de nombreux projets. Dans l’éolien, l’Office doit achever le parc de Tanger où 126 engins d’une puissance de 107MW ont déjà été installés. Le coût du parc s’élève à 2,2 milliards de DH, hors raccordement réseau. Entre 2012 et 2014, il est prévu de lancer un autre parc éolien de 300 MW à Tarfaya pour un montant de 450 millions d’euros (5 milliards de dirhams). Quant aux extensions des centrales à charbon, celle de Jorf Lasfar se fera à un coût s’élevant à près de 10 milliards de DH. Et enfin, une centrale à charbon de 2 unités de 660 MW chacune sera mise en service en 2014 pour un montant de 20 milliards de DH.


    Solaire et gaz

    A partir de 2010, l’ONE compte lancer un ensemble de projets de centrales à gaz mais aussi solaire. L’Office prévoit de mettre sur pied une centrale thermo-solaire à Aïn Beni Mathar. Ce projet de centrale à cycle combiné (gaz) et à champ solaire intégré aura une capacité de 472 MW dont 20 MW solaire. Le coût du projet s’élève à 5 milliards de DH hors raccordement au réseau. Les deux turbines à gaz du site, de 150 MW chacune, ont été mises en service en septembre et novembre dernier. La totalité de la centrale sera opérationnelle en avril 2010. Une autre centrale à gaz sera lancée entre janvier 2010 et décembre 2011 à Kénitra. Elle sera composée de 3 turbines à gaz de 100 MW chacune, pour un coût global de 2,3 milliards de DH. A. Ak. & A. S.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc