×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Le portail de la Cour d’appel opérationnel

    Par L'Economiste | Edition N°:2364 Le 19/09/2006 | Partager

    . Un premier pas dans le projet de cyberjustice. Objectif: démocratiser l’accès à l’information Le site www.courappelfes.ma est en service. Les responsables de la Cour d’appel de Fès y diffusent des informations juridiques, judiciaires et mêmes culturelles et sociales. Né en juillet dernier, le portail courappelfes.ma est en effet une fenêtre juridique conçue pour les professionnels et les simples citoyens. L’objectif étant de promouvoir le rôle de la justice en tant qu’outil efficace et de contribuer au processus d’édification démocratique et au développement socioéconomique.En effet, le département de tutelle veut se moderniser à tout prix. Il se penche actuellement sur la justice en ligne. Un projet d’envergure qui comprend, outre des programmes de réhabilitation des installations électriques, de câblage informatique et téléphonique des juridictions, la mise en place d’un réseau de communication global voix/données. Y figure également l’acquisition de quelques 5.000 postes de travail destinés à l’introduction de la culture informatique par la bureautique et l’exploitation des applications déployées au fur et à mesure au niveau des juridictions. Le programme «La réforme de la justice au Maroc» prévoit la mise en place d’un système intégré de gestion au niveau de l’administration centrale et des entités régionales. L’informatisation du casier judiciaire et l’ouverture vers les citoyens figurent parmi les nouvelles orientations. Des orientations qui font de l’instauration d’une culture de communication interne et l’ouverture vers les partenaires via des échanges électroniques les bases d’une nouvelle ère. Désormais, d’un simple clic on peut consulter le Registre de commerce sur la Toile. On peut tout trouver, y compris la dernière situation du RC… En clair, c’est ce que recherche le ministère de la Justice. Ce dernier pense créer également une cybercarte judiciaire. Objectif: offrir une aide aux citoyens et aux professionnels dans la détermination de la juridiction compétente et disposer d’un outil d’aide à la décision pour adapter la carte judiciaire du Royaume. Il faut dire que l’expérience courappelfes.ma est embryonnaire. D’ores déjà, la création de cette plate-forme numérique dédiée à la Justice démocratise l’accès à l’information pour toucher un maximum de justiciables. Selon ses concepteurs, ce portail, en langue arabe, contribue au renforcement de la communication externe. Et ce, à travers la généralisation des points d’information et d’orientation dans toutes les activités des autres tribunaux de la région relevant de la Cour d’appel de Fès. A signaler que le site donne accès à certaines dispositions du Code de procédure civile, ainsi que des informations sur les professions de notariat et de traducteur. Enfin, toutes les rubriques du site sont illustrées par des photos récentes. De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc