×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Le Marathon des Sables récompense ses vainqueurs

    Par L'Economiste | Edition N°:907 Le 01/12/2000 | Partager

    . Plus de 180 000 FF (260.000 DH) de prix récompenseront les lauréats du 16ème Marathon des Sables. Un livre rétrospective des quinze années du «Marathon des Sables«, préfacé par SM le Roi Mohammed VI, est actuellement sous presse Patrick Bauer et son équipe ont organisé une cérémonie à Casablanca pour remettre les prix aux vainqueurs de la quinzième édition du Marathon des Sables: Lahsen et Mahammed Ahansal, respectivement premier et deuxième de l'épreuve. Lahcen Ahansal a signé sa troisième victoire en courant les 238 km de l'épreuve en 18h 3'25«. Il remporte 37.000 FF de gains (43.500 DH), 30.000 FF au titre de sa première place et 7.000 FF comme membre de la première équipe, San Miguel. Mohamed Ahansal s'est, quant à lui, adjugé la deuxième place en couvrant la distance de l'épreuve en 18h 27'15«. Il remporte ainsi 15.000 FF (21.750 DH) au titre de sa première place et 2.250 FF (3.250 DH) au titre de membre du team CTM. Aït Amar Mustapha, Abdelkader Brahim et Lahoucine, ses coéquipiers au sein de ce team qui a terminé troisième au classement par équipe, ont également reçu leurs prix lors de la cérémonie.Pour son premier rendez-vous de ce troisième millénaire prévu du 30 mars au 9 avril 2001, le Marathon des Sables prévoit, via son organisateur Atlantide Organisation Internationale (AOI), un nombre de participants aussi élevé que celui de l'année précédente. Les amateurs de l'aventure seront confrontés à eux-mêmes pour sonder la portée de leur endurance lors d'une rude épreuve dans un itinéraire qui emprunte toutes sortes de terrains: dunes, plateaux caillouteux, pistes, oueds asséchés, palmeraies, petites montagnes, sur 6 étapes de 20 à 80 km, dont une étape marathon et une non-stop en partie de nuit. Rappelons que le «Marathon des Sables« est une course à pied, par étapes, en autosuffisance alimentaire et en allure libre sur une distance de 220 km environ. Cette vitrine du sport/aventure doit sa réussite à une couverture médiatique colossale et à une grande logistique informatique. En effet, près de 1.000 chaînes de télévision dans plus de 150 pays transmettent les images des épreuves du Marathon aussi bien en direct qu'en différé.Fort du succès remporté par le Marathon des Sables, Atlantide Organisation Internationale vient de lancer avec succès une nouvelle course: la «Desert Cup Jordan telecom 2000«. La première édition, parrainée par la Reine Rania de Jordanie, a réuni 174 concurrents de 19 nationalités. Elle a été remportée par Marco Olmo, un habitué du Marathon des Sables, en 1 h 59. Deux Marocains, Karim Bennis et Essaïdi Benacer, y ont également participé. Désormais, le Marathon des Sables n'est plus uniquement une aventure sportive mais aussi littéraire. Patrick Bauer, fondateur et directeur de l'épreuve, a présenté un livre de rétrospective des quinze années du Marathon des Sables, préfacé par SM le Roi Mohammed VI. Actuellement sous presse, il sera disponible pour la fin de l'année dans les librairies du Maroc. K.A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc