×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Le courtage en prêt immobilier perce

    Par L'Economiste | Edition N°:2918 Le 11/12/2008 | Partager

    . Cafpi, n° 1 en France, dresse le bilan après 6 mois au Maroc . 400 acquéreurs conseillés, 128 clients aidés à trouver leur financement Cafpi, n° 1 des courtiers en France, dresse son bilan après 6 mois d’activité au Maroc. Aux USA, en 2008, la part de marché du courtage représente environ 60% des crédits mis en place. En France, cette part est d’environ 25% pour un marché global de près de 200 milliards d’euros. Au Maroc, le métier n’existait pas jusqu’en juin 2008. Et c’est d’ailleurs pour le faire connaître que Cafpi a organisé une conférence de presse la semaine dernière. Rendre le crédit immobilier plus simple et plus accessible, tel est le métier de Cafpi. Le secteur immobilier est un secteur dynamique. Pas de doute à cela, selon le top management. Un quart des crédits bancaires octroyés sont des crédits immobiliers. Pour ces 6 premiers mois, l’entreprise a déjà aidé 128 clients à trouver leur financement pour en moyenne un crédit levé de 700 à 800.000 DH. Elle a également conseillé plus de 400 acquéreurs marocains et étrangers. L’agence Cafpi Twin avec ses 6 conseillers experts en financement a traité un encours de crédit atteignant 96 millions de DH. Par ailleurs, le site internet de l’entreprise (www.cafpi.ma) connaît du succès, soit 5.000 visites mensuelles et 12.000 simulations en ligne. Ce site permet de consulter le guide de l’achat immobilier de l’entreprise et d’effectuer une simulation et une demande de prêt, avec ses calculatrices en ligne. Ces dernières permettent d’évaluer des capacités d’endettement, des mensualités à verser ou encore les frais de notaire à prévoir. Cafpi intègre également la problématique fiscale dans sa démarche de mise en place du prêt immobilier. En 48 heures, les clients peuvent avoir une offre de prêt dans les meilleures conditions du marché. La clientèle se répartit entre étrangers, MRE, marocains résidents qui cherchent des produits complexes ou qui cherchent à optimiser le montage de leur prêt pour réduire le coût du crédit. Pour les MRE, Cafpi a mis en place une structure dédiée qui leur permet de réaliser les simulations de crédit à distance, de constituer dossier de prêt avant d’arriver au Maroc et d’avoir une offre de la banque à son arrivée. Email, téléphone, téléphonie sur Internet, site internet, chat. Autant de solutions pour que les non-résidents puissent poser leurs questions à n’importe quel moment. Pour 2009, Cafpi cherche à consolider les bases et orienter sa stratégie vers la clientèle locale mais aussi d’accentuer la relation avec son réseau composé de 1.100 personnes à travers le monde, pour traiter la clientèle qui manifeste de l’intérêt pour le Maroc. En 2010, l’entreprise envisage de développer un réseau d’agences à Rabat, Tanger et Marrakech avec des conseillers mobiles, ainsi que l’ouverture de deux nouvelles agences à Casablanca.


    Formule

    En quoi consiste le métier de Cafpi? Faciliter la mise en place de prêts immobiliers à des conditions avantageuses. Le courtier fait le tour des offres de crédit, les compare et propose au client la meilleure formule. Comment fonctionne l’entreprise ? Elle commence par analyser le dossier de financement puis le soumet aux établissements adéquats en fonction du projet. L’entreprise assure au client des conditions d’emprunts plus motivantes que celles offertes lors d’une négociation directe avec son banquier. Jihane Kabbaj

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc