×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

La visite de Sarkozy ravive l’affaire Ben Barka

Par L'Economiste | Edition N°:2635 Le 22/10/2007 | Partager

L’affaire de l’opposant Mehdi Ben Barka refait surface à l’occasion de la visite de Nicolas Sarkozy au Maroc du 22 au 24 octobre courant. Un des fils de l’ex-opposant marocain de gauche, Bachir Ben Barka, a déclaré samedi lors d’une table-ronde à Rabat, qu’il souhaitait que cette visite puisse aboutir à une volonté commune d’établir «la vérité» sur la disparition de son père à Paris en 1965. «J’attends qu’il puisse sortir une volonté politique commune qui doit réellement faire avancer la vérité sur la disparition» de l’opposant marocain dont le sort n’a jamais été élucidé, a déclaré à l’AFP le fils Ben Barka. Lors de cette rencontre organisée par l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH), Bachir Ben Barka a appelé le ministère marocain de la Justice à «relancer la commission rogatoire française au Maroc avant qu’il ne soit trop tard». «Il existe un blocage au niveau de l’instruction du dossier en France et au Maroc», a-t-il ajouté, autant qu’il y a des «urgences car la commission rogatoire concerne des témoins marocains qui sont encore en vie et je crois qu’il est temps, avant qu’il ne soit trop tard, (de les interroger) pour qu’on ne dise pas demain: c’est trop tard, les témoins sont morts!». Lors de cette réunion, il a été cité le nom des généraux Hosni Benslimane - actuellement chef de la Gendarmerie royale - et Abdelkader Kadiri, parti à la retraite. L’avocat de la famille, Mr Maurice Buttin, demande régulièrement à la justice marocaine qu’elle auditionne les responsables marocains en charge de la sécurité du leader de la gauche marocaine lors de sa disparition, mais en vain.Synthèse de l’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc