×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Immobilier: Trois scénarios anticrise

Par L'Economiste | Edition N°:3156 Le 25/11/2009 | Partager

. Les plans de réponse 2009-2011 . Risque de baisse de 10 ou 12% du PIB du secteur SI le constat aujourd’hui part d’un essoufflement de la dynamique du logement social, enclenché depuis 2006, l’évolution de l’activité construction/promotion devrait connaître un tournant d’ici 2011. Des experts de McKinsey ont élaboré plusieurs scénarios allant d’une forte croissance à une baisse sensible. Primo: un scénario pessimiste avec une variation du PIB du secteur (autour de 90 milliards de DH en 2008) allant d’une hausse de 20 à 25% à une baisse de 10 ou 12% sur les deux prochaines années. Deuzio: une évolution de l’employabilité dans le secteur à plus de 320.000 emplois créés contre 140.000 perdus d’ici 2011. Tertio: une forte sensibilité du secteur qui restera tributaire de facteurs déterminants liés notamment à l’évolution de l’investissement public (infrastructures), à celle de l’habitat social/économique…

Mise en place d’un monitoring intégré
Partant de ces hypothèses, les consultants ont élaboré les stratégies via un plan de réponse conjoncturelle. A commencer par une stratégie de réponse à un choc potentiel régie par trois principes clés. Ils recommandent la mise en place d’un monitoring (système de veille) anticipatif intégré du secteur. En clair, un dispositif de suivi par segment et géographie pour adapter les réponses. Ensuite, l’étude recommande une stratégie de réponse «très différenciée par segment et ciblée par géographie», mais avec une logique de portefeuille. C’est-à-dire «le maintien de la dynamique de croissance de l’ordre de 5 à 10% dans les infrastructures publiques». Maintien de croissance en cohérence avec «la re-priorisation, selon l’angle emplois/devises» pour une éventuelle compensation d’un choc potentiel sur les autres segments. Mais d’un point de vue transversal, l’orientation de l’Etat devrait aller plus vers une application systémique des «bonnes pratiques» d’urbanisme: corridors logistiques et villes satellites, planification à l’horizon 2030 et exécution du zoning. Sur l’habitat social et intermédiaire, l’on préconise une «relance soutenable de la croissance focalisée sur l’offre». Sur ce point précis, l’Etat est appelé à formuler une approche intégrée pour le logement social et le moyen de gamme pour maintenir les équilibres. Une stratégie de développement à double horizon d’impact (court terme 2010-2012/moyen terme 2012-1015) est recommandée. Sur ce registre, les experts appellent à la reconstitution des réserves du foncier public dans les grandes agglomérations, tout en ouvrant le foncier périphérique. Pour le haut standing et l’immobilier industriel ou commercial, «l’Etat ne devra intervenir qu’en dernier recours pour préserver les dynamiques de marché tout en évitant la surchauffe», recommande l’étude.Enfin, elle insiste sur le calibrage géographique de la dynamique pour que la variation des prix soit régie uniquement autour de la valeur économique de l’immobilier. Autrement, une demande primaire dépourvue de spéculation. L’enjeu est de maintenir les équilibres locaux et régionaux tout en dégonflant les bulles spéculatives.A. R. & B. T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc