×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Holcim prime des projets en construction durable

Par L'Economiste | Edition N°:3052 Le 23/06/2009 | Partager

. Une Marocaine et une Américaine, lauréates du concours. Objectif: assainir l’oued FèsTHÈMES très actuels, les éco-villes et la construction durable ont fait l’objet d’une compétition internationale organisée par le cimentier Holcim. Ainsi, les Holcim Awards récompensent des projets de construction visant l’amélioration du cadre de vie, avec moins d’impact sur l’environnement, la préservation du sol -ressource non renouvelable par excellence- et la réalisation de bâtiments à haute qualité environnementale. Un défi qui concerne autorités publiques et constructeurs. Près de 5.000 projets ou visions de construction durable issus de 121 pays ont participé aux cinq concours régionaux des Holcim Awards en 2008. Les trois premiers de chaque région ont été automatiquement qualifiés pour le concours des Global Holcim Awards en 2009. Les concours sont organisés par la Fondation Holcim basée en Suisse. Les lauréates sont l’architecte marocaine Aziza Chaouni et l’urbaniste américaine (d’origine japonaise) Takako Tajima . Leur travail porte sur la réhabilitation de l’oued Fès qui traverse la médina millénaire de Fès. Cette dernière, classée patrimoine mondial par l’Unesco, voit son image ternie par cette rivière très polluée. Et en l’assainissant, il s’agit de redynamiser le cœur de la vieille ville. Pour y parvenir, les lauréates proposent de renouveler les zones traditionnelles de tannage, de créer des espaces publics et de restaurer les zones humides. Le prix est doté d’une enveloppe de 300.000 dollars US. Ce projet de réaménagement architectural de oued Fès rentre dans le cadre de l’aménagement de l’oued Jawahir lancé en janvier par la wilaya et la mairie de Fès, et dont le coût s’élève à 33 millions de DH. Pour rappel, la wilaya avec l’aide d’opérateurs marocains entend éliminer les nuisances environnementales des eaux polluées et renforcer les capacités économiques de la médina. Le montant total des projets en cours de réalisation dans la médina de Fès s’élève à plus de 40 milliards de DH et concerne l’habitat, les infrastructures, le tourisme, l’artisanat, les équipements socio-éducatifs et la restauration des monuments. Outre ce concours, la fondation a, pour remplir ses missions, deux autres activités. Il s’agit de l’organisation d’un cycle de symposiums autour du thème de la construction durable et le financement de recherches et de réalisations exemplaires. Le budget alloué à ce volet s’élève à 1 million de dollars. Objectifs: stimuler la construction durable par le cofinancement de réalisations pilotes sur la recommandation de filiales du groupe Holcim et soutenir la recherche par le cofinancement de bourses de doctorat d’équipes universitaires.S. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc