×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Affaires

Fès: L’Ader édite un guide touristique

Par L'Economiste | Edition N°:2126 Le 10/10/2005 | Partager

. Le projet de réhabilitation de la médina bouclé fin novembreAprès avoir installé un système de signalisation, des panneaux explicatifs trilingues (français, anglais et arabe) et des cartes d’orientation à l’entrée de chaque circuit touristique au niveau de l’ancienne médina, l’Agence pour la dédensification et la réhabilitation de la médina de Fès (Ader) vient tout juste d’éditer un guide touristique. Intitulé “Fès, guide des circuits touristiques thématiques”, ce document est publié au moment où la capitale spirituelle se mobilise pour la promotion d’un tourisme de qualité, basé essentiellement sur la culture. C’est le seul guide au Maroc maîtrisé sur le terrain et fournissant une variété d’informations utiles et instructives. Il permet de sauvegarder les mémoires des sites visités. En effet, à travers ce guide, l’Ader donne une explication précise sur le système de signalisation ainsi que sur les itinéraires des circuits. Des informations sur la longueur du circuit, la durée de visite et les sites à ne pas rater sont fournies également. On y trouve aussi des plans détaillés permettant la localisation rapide des monuments recherchés. A titre d’exemple, si le touriste veut se rendre à la place Seffarine, le guide lui propose, à travers un plan exhaustif, l’itinéraire à prendre. Il met à sa disposition des données historiques sur ce lieu. «Le visiteur de la médina trouvera dans ce guide un compagnon avisé et instructif. Il orientera ses pas sur les chemins de la quête des mille et un trésors que recèle la vieille cité idrisside», indique Fouad Serrhini, directeur de l’Ader.  Pour ce qui est du prix, il est fixé à 100 DH. Les recettes des ventes aideront à l’entretien des panneaux de signalisation déjà installés. «Ceci étant, il n’en demeure pas moins que le recours aux services d’un accompagnateur officiel est recommandé, eu égard à ses connaissances historiques et socioculturelles», souligne Serrhini. Et d’ajouter que l’Agence entend initier des accompagnateurs à l’utilisation du guide. D’autre part, pour ce qui est des projets de réhabilitation de la médina, les dirigeants de l’Ader annoncent leur achèvement pour fin novembre. Ces projets s’inscrivent dans le cadre du programme de restauration de l’ancienne médina. Un programme qui vise aussi bien la réhabilitation de l’habitat et des infrastructures que l’encouragement de l’animation sociale, l’amélioration de l’espace urbain et le développement touristique. Lancé par l’Ader il y a près de 4 ans, le programme a coûté 135 millions de DH. L’expérience de la médina de Fès a permis de mettre en oeuvre plusieurs méthodes de travail en matière d’habitat et de projets de développement. Elle s’associe aux intervenants dans le processus de restauration: maîtres bâtisseurs héritant d’un savoir-faire ancestral, architectes et ingénieurs avec leurs techniques contemporaines, instituts et universités orientant leurs recherches vers la redécouverte et le réinvestissement du patrimoine.


Aménager les accès

L’autre projet qui est en cours d’achèvement est celui relatif à l’aménagement des accès. D’un coût global de 34 millions de DH, ce projet entend aider au décongestionnement de la zone nord de la médina et à l’absorption de la pression du trafic sur l’accès R’cif. Les travaux de réalisation de ce projet consistent en la réfection de la chaussée et des réseaux divers sur un linéaire de 300 m à Oued Zhoun et 600 m à Bin Lamdoun, l’aménagement des trottoirs, des abords et des espaces de stationnement, le renforcement partiel de la couverture de Oued Zhoun et la construction d’un ouvrage d’art à Bin Lamdoun, ainsi que l’installation de l’éclairage public.De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc