×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès doté d'un nouveau grand palace

Par L'Economiste | Edition N°:1437 Le 15/01/2003 | Partager

. Le promoteur n'est autre que Aziz Lebbar . L'établissement baptisé Zalagh Parc Palace a coûté 250 millions de DH. Le palace s'apprête à recevoir une grande délégation de voyagistes d'Amérique latineA l'entrée de la ville de Fès, l'hôtel Zalagh Parc Palace, de catégorie 5 étoiles, impressionne par sa grandeur. Avec ses 515 chambres, ses 6 restaurants, son fitness center… c'est l'une des plus grandes unités hôtelières du Maroc. Il est opérationnel depuis fin 2002. L'établissement aura coûté à son propriétaire, Aziz Lebbar, quelque 250 millions de DH. Une partie du projet a été financée par prêt bancaire. Un investissement que la plupart des gens qualifient de courageux, surtout à la veille d'une probable guerre contre l'Irak qui pourrait enfoncer le secteur dans la crise. Malgré cette menace, Aziz Lebbar y croit dur: «J'ai été créé pour relever des défis et toute ma vie est parsemée d'objectifs à atteindre. La construction du Zalagh Parc Palace n'est pas le dernier challenge que je lancerais«. Le terrain (2 hectares) sur lequel est implantée son unité a été acquis en 1988 à 300 DH le m2. Deux années plus tard, Lebbar se lance dans l'investissement touristique. En association avec des étrangers, il crée la société Multihotel and Corporation pour la construction d'un hôtel à Fès. «Pour des raisons foncières, le projet a été arrêté abusivement et le contrat avec les investisseurs rompu«, se plaint-il. Déçu, il «émigre« à Marrakech et décide de lancer son premier défi. Pendant la guerre du Golfe, il s'engage dans la construction d'un immense centre artisanal et de restauration qu'il baptise Dar Si Hissa. En 1995, il rachète l'hôtel Zalagh Menzeh (catégorie 4 étoiles) à Fès qui, à l'époque, «était complètement délabré«. L'établissement lui avait coûté 17,5 millions de DH. Il entame alors les travaux de transformation pour un montant de 36 millions de DH. Quelques années plus tard, il étend sa capacité d'hébergement. De 62 chambres, l'hôtel Zalagh passe à 150. Son premier projet, Lebbar ne l'a pas oublié. Il obtient en fin de compte le déblocage du terrain où il avait l'intention de construire son premier hôtel en 1990. C'est ainsi que le Zalagh Menzeh 2 est né. A lui seul, Aziz Lebbar détient trois hôtels à Fès, «ce qui représente 40% de la capacité d'hébergement de la ville, estimée à 4.000 lits commercialisables«, note le promoteur. Engagé également dans la politique, Aziz Lebbar est un député qui ne mâche pas ses mots mais, c'est aussi un investisseur qui tient à relancer la destination Fès. Selon lui, «Fès est pénalisé par l'aérien. Tant que la RAM reste sur ses positions, Fès ne deviendra jamais une destination de séjour«. Aujourd'hui, il n'existe pas de vols directs sur Marrakech ou Agadir, à partir de Fès, pour s'y rendre, il faut passer par Casablanca. De même pour les pays d'Europe, aucun vol direct n'est prévu sauf à destination de Paris, où la RAM programme 3 vols par semaine. «Non seulement le tourisme dans la ville en prend un coup, mais c'est aussi l'économie qui en souffre«, s'indigne Lebbar.


L'Amérique latine à Fès

L'hôtel Zalagh Parc Palace accueillera du 8 au 12 février prochains un groupe de tour-opérateurs d'Amérique latine. 600 personnes feront le déplacement dans la capitale spirituelle pour tenir leur 24e congrès. Marrakech a déjà eu l'occasion de recevoir les congressistes de ce continent vers la fin des années 90. La réussite de leur séminaire les a fortement marquée pour choisir le Maroc. «Après trois années de négociations, Fès a été élue pour abriter l'événement. C'est l'existence de l'hôtel Zalagh Parc Palace, pouvant les héberger tous ensembles qui les a motivé«, avoue Aziz Lebbar, l'initiateur de cette opération

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc