×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Exposition internationale de 2012
Tanger y croit et s’y prépare

Par L'Economiste | Edition N°:2420 Le 12/12/2006 | Partager

. 6 millions de visiteurs sont prévus . 700 millions de DH pour la mise à niveau de la villeMOHAMED Hassad, wali de la région de Tanger-Tétouan et président de l’association Tanger Exposition 2012, y croit. Tanger est bien placée pour organiser cette exposition. En tout cas, tout le monde met du sien pour faire aboutir la candidature de la ville du détroit.Cependant, le wali, qui s’exprimait à l’occasion de la tenue de l’assemblée constitutive du comité local d’appui à la candidature de la ville de Tanger, n’a pas voulu en dire plus sur le montage financier de l’organisation, arguant de «compréhensibles raisons de discrétion, les concurrents polonais et sud-coréens de Tanger n’étant pas des manchots, loin s’en faut». Le wali a précisé que pour la tenue de l’exposition, les organisateurs ne demanderont aucune aide ni à l’Etat ni à la ville de Tanger. Le secret résiderait dans la commercialisation de certaines installations et infrastructures à la fin de l’exposition pour en faire des hôtels ou autres. Selon les études réalisées jusqu’à maintenant, «Tanger devra accueillir près de 6 millions de visiteurs, soit une moyenne de 65.000 personnes par jour, avec des pics de 130.000 durant les jours de pointe, l’équivalent d’une petite ville de la taille de Larache», note Jeloul Samsam, directeur du Centre régional d’investissement et maître d’œuvre de la réalisation du dossier technique du projet.L’exposition durera du 16 juin au 16 septembre 2012 et l’horaire d’ouverture a été réfléchi afin d’assurer une animation maximale à l’événement: les pavillons seront ouverts de 11h00 à 23h00 et les parcs d’attraction et d’animation de 10h00 à 03h00 du matin. Le site sera implanté sur la baie de Tanger, au site du Lac sur une centaine d’hectares. Ce dernier devra connaître une deuxième vie avec une reconversion radicale. Il aura une forme en étoile à cinq branches et sa forme futuriste ne lésinera en aucun cas sur la sécurité. En effet, selon Samsam, l’ensemble des visiteurs du site pourront être évacués en cas d’urgence en moins de cinq minutes. L’un des grands gagnants de l’organisation de l’exposition reste la ville de Tanger. Cette dernière verra son infrastructure routière renforcée et son aspect rajeuni. La ville est d’ores et déjà lancée dans un processus de mise à niveau avec un budget conséquent de plus de 700 millions de DH sur les cinq prochaines années, un rythme que les responsables de la ville entendent augmenter tout en l’accélérant à l’occasion de l’exposition. Pour desservir le site, plusieurs pénétrantes sont à l’étude, dont une dédiée pour assurer un accès aisé tout en évitant de saturer les voies vers le centre-ville. Pour accueillir les 6 millions de visiteurs, les organisateurs prévoient la création de 1,2 million de nuitées, soit l’équivalent de 19.500 lits par jour. «Avec les projets qui sont lancés actuellement et qui seront opérationnels en 2012, la capacité de la ville sera de 29.000 lits», note encore le responsable du CRI.A noter que la mobilisation est de mise pour ce dossier. Au niveau local, d’abord. La constitution du comité de soutien local à la candidature de Tanger a été l’occasion de rassembler un parterre de plus de 200 personnalités du monde des affaires, mais aussi de la politique locale ainsi que de la société civile. C’est le maire de la ville de Tanger, Dahman Derham, qui en assurera la présidence. A rappeler que le dossier technique de la candidature de Tanger à l’exposition internationale de 2012 devra être déposé avant la fin de ce mois à Paris au Bureau international des expositions (BIE). En mars prochain, il est prévu d’accueillir une commission du BIE. En décembre 2007, aura lieu le vote final pour la sélection du candidat retenu à l’assemblée générale du Bureau. En termes de retombées économiques, outre le bénéfice d’une bonne image de marque, l’Exposition internationale de Tanger 2012 laissera à la ville quelque 80 millions de dollars (près de 700 millions de DH). Les études sont assez optimistes également sur ce volet.Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc