×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Moulay Yaâcoub: Dépistage du cancer du sein pour 240 femmes

Par L'Economiste | Edition N°:2420 Le 12/12/2006 | Partager

. 14 malades prises en charge par le Rotary Club . INDH: Des projets concrétisés  L’un des objectifs de l’initiative royale et notamment la clé de sa réussite est l’association de la société civile à ses actions. C’est le slogan porté par la province de Moulay Yaâcoub qui fait participer à son action plusieurs associations caritatives. En effet, après le pénitencier de Aïn Kaddous, c’est dans cette province que le Rotary Club de Fès et les associations «Attanouir lil bassariat» et «Créativité, formation et initiative du Maroc», ont fait escale la semaine dernière. C’était pour le lancement de deux campagnes de dépistage de la mal-voyance et du cancer du sein. «Initiées dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), ces opérations ont pour objectif de contribuer à l’amélioration du bien-être des catégories démunies vivant en milieu rural», indique un responsable de la province. Et d’ajouter que 151 élèves ont bénéficié d’un premier diagnostic ophtalmologique. . Nécessaires interventionsDe ces élèves, 7 nécessiteront une intervention approfondie pour traiter leurs maladies. Ils seront pris en charge par les rotariens. Ces derniers ont déjà distribué quelque 500 paires de lunettes. Leur but est de permettre à des malvoyants de poursuivre leur scolarité dans des conditions normales. Concernant le dépistage du cancer du sein, 240 femmes ont bénéficié de cette campagne. Pour Raouf Abdellaoui, rotarien et médecin, «le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme. C’est aussi celui que l’on soigne le mieux s’il est identifié assez tôt».  De fait, une dizaine de médecins spécialistes et d’assistantes relevant du CHU Hassan II se sont mobilisés pour l’opération. La mammographie opérée chez les femmes a permis le dépistage d’une quarantaine de cas. Parmi lesquels quatorze nécessitent des interventions chirurgicales qui seront prises en charge par le Rotary club. «Avant leur traitement, on va leur prescrire des examens complémentaires afin de déterminer si l’anomalie est cancéreuse ou bénigne. Par la suite, on va voir s’il faut enlever ou détruire les cellules cancéreuses», explique un médecin. A noter que l’équipe médicale et paramédicale mobilisée dans cette campagne a animé des séances de sensibilisation et de prévention de la maladie auprès des femmes rurales. Celles-ci ont appelé à la multiplication de ce genre d’initiative.D’autre part, la province de Moulay Yaâcoub est très avancée dans ses projets inscrits dans le cadre du programme de l’INDH. Ces projets visent, en gros, la lutte contre la pauvreté en milieu rural, le renforcement des équipements de base, l’amélioration des services sociaux, le soutien des activités génératrices de revenus et la préservation de l’environnement. L’enveloppe allouée à ce premier plan est de 29,2 millions de DH. Au total, 4.000 familles en bénéficieront. Le programme relatif aux équipements de base absorbe quelque 17 millions de DH. Un montant qui servira notamment à l’amélioration du cadre de vie, le recasement des habitants du Douar El Kifane et aux branchements sociaux. A ce titre, l’INDH prévoit la construction d’une maternité dans la commune de Sidi Daoud. Elle profitera à quelque 1.822 familles. De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc