×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:1946 Le 27/01/2005 | Partager

El Hajeb.Développement socialLe coup d’envoi de plusieurs projets de développement social a été donné mardi 25 janvier, à El Hajb, par Abderrahim Harouchi, ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, et de Yasmina Baddou, secrétaire d’Etat chargée de la Famille, de l’Enfance et des Personnes handicapées. A la commune rurale d’Iqaddar, Harouchi a procédé à la pose de la première pierre du projet de construction des huileries “Abdelaziz Tenour” qui sera construite sur une superficie globale de plus de trois hectares. Le coût du projet estimé à 9,5 millions de DH. Le ministre a également donné le coup d’envoi des travaux d’aménagement de la voirie à la ville d’El Hajeb. Guelmim.Exploitation de mineurs et trafic de drogueLe tribunal de première instance de Guelmim a condamné, mardi 25 janvier, deux individus à trois ans de prison ferme et à une amende de 5.000 DH pour “détention et trafic de chira et exploitation d’enfants mineurs dans un travail forcé, en violation de la loi”. Les deux mis en cause ont été également condamnés à verser 300.000 DH au profit de l’Administration des douanes. Selon le procès-verbal de la police judiciaire, Abdelouahed A. (54 ans) et Mohamed Ch. (48 ans), ont été arrêtés le 4 janvier à l’entrée sud de la ville de Guelmim à bord d’une voiture, alors qu’ils se dirigeaient vers la ville de Laâyoune en possession de plus de deux kg de chira, répartis en plaquettes, dont neuf soigneusement dissimulées sous les vêtements du fils de l’un d’entre eux, qui était en leur compagnie. Fès.Unités industriellesAvec plus de 610 unités industrielles, la wilaya de la région de Fès-Boulemane se situe au 4e rang au niveau national, a indiqué le directeur du Centre régional d’investissement (CRI), lors d’une rencontre organisée récemment par la wilaya de Fès sur l’évaluation de la mise à niveau de la ville au cours de l’année 2004. Les entreprises de textile couvrent 40% du secteur industriel, emploient 70% de la main-d’œuvre et assurent 70% du total des exportations. Le secteur industriel emploie, quant à lui, quelque 28.412 personnes, soit 6% de la main-d’œuvre au niveau national. Au niveau de l’investissement, l’industrie a drainé environ 387 millions de DH en 2003, ce qui place la ville de Fès à la 5e position.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc