×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Accor investit 80 millions de DH à Ouarzazate

Par L'Economiste | Edition N°:1946 Le 27/01/2005 | Partager

.Le groupe transforme l’ex-Club Med en hôtel de charme quatre étoiles .La construction d’un Ibis Moussafir est également prévueAprès la station balnéaire d’Agadir, Accor mise dans la région du Souss-Massa-Drâa sur le développement touristique de la province d’Ouarzazate. Le groupe français, avec un promoteur marocain local, investit dans cette ville une enveloppe globale de 80 millions de DH. Une partie de ce montant est destinée à la réfection des lieux de l’ex-Club Med. Un établissement que le Club Med avait cédé début 2004 en contrepartie de 35 millions de DH, bien avant la prise de participation d’Accor dans son capital. Aujourd’hui, le coût de la rénovation de l’unité, qui sera un hôtel Mercure de charme quatre étoiles de 68 chambres, est estimé à 7 millions de DH et l’établissement devrait ouvrir ses portes en avril prochain. Parallèlement à ces travaux, les représentants de la chaîne ont entrepris, il y a trois mois sur le même terrain, la construction d’un Ibis Moussafir d’une capacité de 104 chambres, dont l’ouverture au public est prévue dès la fin de l’année 2005. Ce projet, ainsi que celui en cours de l’hôtel Mercure sur le même site, devrait générer à terme 80 emplois directs et 400 indirects dans la ville d’Ouarzazate. Pour Marc Thepot, DG d’Accor Maroc, dont le groupe cherchait depuis déjà trois ans à s’implanter dans cette ville du sud en raison d’un problème de capacité, les touristes ciblés seront essentiellement une clientèle de loisirs à la recherche d’évasion. Dans le but de se positionner sur cette niche de tourisme d’aventure, l’entreprise et son partenaire Objective Maroc ont élaboré des circuits de découverte, développant ainsi une activité réceptive au départ d’Ouarzazate. Thepot estime atteindre ainsi, dès la troisième année d’activité sur la destination, un taux d’occupation de 70% et un chiffre d’affaires de 30 millions de DH. En attendant, Accor mène de front d’autres projets sur d’autres villes. A Agadir, l’opération de construction du Novotel est sur la bonne voie. Selon le dirigeant, le projet est au stade d’obtention de l’autorisation de construire de la première phase. Celle-ci devrait être opérationnel fin 2006. Prévu sur un terrain de 5 ha, l’établissement quatre étoiles d’une superficie de 21.000 m2 offrira, à terme, à la ville au niveau de la première tranche finalisée à cette échéance 209 chambres. Parallèlement à ce projet, Accor va investir 40 millions de DH au niveau du Sofitel Agadir. Concernant le Casa City Center, le patron d’Accor annonce également un démarrage des travaux dès début février. De notre correspondante, Malika ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc