×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Plan d’action antiacridien

Par L'Economiste | Edition N°:1946 Le 27/01/2005 | Partager

.Approvisionnement en insecticide pour un premier traitemen.Le criquet pèlerin n’avait jamais atteint la région auparavantDans l’objectif de parer à une éventuelle invasion acridienne, l’Ormvad et la DPA ont entrepris la mise en œuvre d’un plan d’action. Campagne de sensibilisation d’abord sur tous les aspects du criquet pèlerin au profit de tous les techniciens opérant sur le terrain (Ormvad, DPA, APBD et Cosumar). Une session de formation a, ainsi, été organisée au profit de 13 techniciens au niveau du poste de commandement régional d’Essaouira. Et en parallèle, un bulletin d’avertissement phytosanitaire sur le même thème a été produit par le service de la protection des végétaux (SPV/DPA). Le bulletin a été distribué par le comité technique régional de betterave des Doukkala (CTRB) au profit de 4.000 agriculteurs de la région. Par ailleurs, une cellule de vigilance a été créée en décembre dernier au niveau de la province d’El Jadida surtout après l’apparition de quelques essaims en novembre. Le but est d’assurer un suivi permanent et régulier de la situation et surtout de prendre les dispositions nécessaires dans le cas d’une éventuelle invasion. De plus, un sous PC relevant du PC d’Essaouira a été créé au niveau de l’Ormvad. En parallèle, des unités opérationnelles ont été installées au niveau du terrain pour réaliser quotidiennement des tournées de prospection le long des axes qui leur ont été attribués. Pour mener à bien sa mission, le sous PC a été doté des moyens nécessaires, dont une ligne téléphonique, un ordinateur avec connexion Internet et des cartes topographiques de la province. Le service de protection des végétaux d’El Jadida a été, lui aussi, doté d’un lot important de matériel et de produits de traitement. Le lot comprend 40 atomiseurs à dos, 1 pulvérisateur micron aire, 5 pompes, 6.800 litres d’insecticide ULV, 2.000 litres de kérosène ainsi que divers accessoires de protection et 2 systèmes de repérage GPS. Par ailleurs, il est question de mettre à la disposition des agriculteurs du périmètre, l’insecticide nécessaire pour un premier traitement.M.R.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc