×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:1946 Le 27/01/2005 | Partager

.Soread-2M: Résultat net en hausse de 146%La société SOREAD-2M qui tablait sur un résultat net de 40 millions de DH en 2004, en a réalisé 64 millions DH contre 26 millions DH en 2003, soit une hausse de 146%. C’est ce qu’a indiqué la Chaîne de télévision 2M dans un communiqué publié à l’issue de son Conseil d’administration, tenu récemment à Rabat sous la présidence du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Nabil Benabdellah. Le chiffre d’affaires de la société a connu une croissance de 40% passant de 290 millions de DH au 31 décembre 2003 à 404 millions de DH à fin 2004.Le Conseil d’administration a rappelé la nécessité d’achever, pour le mois de mars 2005, l’étude stratégique qui permettra à la chaîne d’affiner son positionnement sur le marché et de finaliser d’ici fin avril 2005 le cahier des charges que le gouvernement soumettra à la Haute Autorité de la Communication audiovisuelle, conformément aux dispositions de la loi sur l’audiovisuel. Le conseil a également insisté sur la nécessité de préparer pour le mois de mars 2005 un contrat-programme. Celui-ci permettra de mieux préciser les objectifs de la chaîne, la mission de service public qui lui est assignée, et les dispositions d’accompagnement, notamment financières, que l’Etat devra prendre pour cela. Le contrat programme devra également renforcer la diversification de l’offre de programmes et augmenter sensiblement la part des programmes d’information, d’intérêt général et de débat, et leur allouer les moyens techniques et financiers nécessaires..Environnement: La Fondation Mohammed VI tient son CASAR la Princesse Lalla Hasna a présidé, le 26 janvier, au siège de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, le Conseil d’administration 2005 qui a porté sur l’examen du bilan financier 2004 et l’approbation des budgets 2005.Dans une allocution, SAR la Princesse Lalla Hasna a rappelé les principales actions entreprises par la Fondation durant l’année écoulée et fait part des perspectives 2005 portant essentiellement sur le lancement de la campagne gaz d’échappement, le parrainage des jardins historiques Jnan Sbil à Fès, de l’Hermitage et du parc de la Ligue arabe à Casablanca ainsi que sur l’implantation du pavillon bleu sur les sites pilotes..RAM: 74 vols pour le retour des pèlerinsRoyal Air Maroc a programmé 74 vols afin de garantir le retour de plus de 21.120 pèlerins marocains du 25 janvier au 17 février.Le programme du retour comprendra, à partir du mois de février, cinq vols directs de Médine vers le Maroc à bord d’un Boeing 747, a précisé Mustapha El Broji, représentant régional de RAM en Arabie saoudite et au Yémen.Et d’ajouter que la compagnie nationale «organise des vols à destination de tous les aéroports du Royaume , l’objectif étant de rapprocher les pèlerins de leur ville».Rappelons que RAM a fait appel à 100 de ses employés au Maroc pour renforcer son staff en Arabie saoudite afin de garantir le confort des pèlerins.Elle a, par ailleurs, déployé une équipe permanente pour assurer l’enregistrement des bagages à l’aéroport de Jeddah en plus de l’installation d’un bureau commercial ayant pour objectif de faciliter toutes les procédures aux pèlerins et veiller au respect des horaires.A noter que d’autres compagnies aériennes assureront le retour d’environ 10.000 autres pèlerins marocains. .Khémisset: Session du Conseil régionalLe Conseil régional de Rabat-Salé-Zemmour-Zaêr tient aujourd’hui jeudi 27 janvier à Khémisset, sa session ordinaire du mois de janvier. Les participants débattront, au cours de cette réunion, des projets de convention de partenariat et de coopération qui seront signés entre la région, le Conseil régional du tourisme (CRT), l’Agence urbaine de Rabat-Salé, l’Office de développement et de la coopération, le ministère de Développement social, de la famille et de la solidarité, le groupe Al Oumrane, la région de Tombouctou (Mali) et la fondation allemande Steinbeis qui opère dans le domaine du transfert de la technologie. A l’ordre du jour, figurent également l’approbation de l’adhésion de la région au réseau mondial des régions pour la société de l’information et la désignation d’un représentant de la région auprès de l’Association nationale des collectivités locales..Doukkala-Abda: Le site web opérationnel En partenariat avec le CRI, la wilaya de la région Doukkala-Abda a mis en marche son portail régional. Ce dernier est considéré comme l’une des opérations majeures autour de son plan stratégique de communication. Le site (www.doukkala-abda.ma et www.safi.ma) invite à découvrir la région en donnant un contenu opérationnel à sa position stratégique de carrefour des pôles régionaux à économie complémentaire. Le site est annoncé avec un contenu riche et diversifié pouvant intéresser tout Internaute désirant mieux connaître les potentialités de la région Doukkala-Abda et la ville de Safi en particulier. Le portail de la wilaya de la région Doukkala-Abda se décline en deux liens: l’un vers Safi et l’autre vers El Jadida. Il contient une partie statique et une autre dynamique avec un fond documentaire développé pouvant intéresser un public large, selon les autorités de la wilaya.Il est signalé que le site www.eljadida.ma est en cours de réalisation par la province d’El Jadida et le soutien du CRI Doukkala-Abda. Settat.Projets d’investissementLa commission régionale d’investissement de la région de Chaouia-Ourdigha a approuvé, en 2004, quelque 140 projets d’investissement d’une valeur totale de 8,1 milliards de DH, soit une hausse de 69% par rapport à 2003. Ces projets devront assurer 9.445 postes de travail, soit 23% de plus que l’année 2003. Les projets industriels sont au nombre de 55 projets. Ils représentent un coût de 5,19 Milliards de DH et devront assurer 5.335 postes de travail. En outre, le CRI a contribué, via son guichet d’assistance, à la création de 203 entreprises lors de la même année, soit une augmentation de 103% par rapport à 2003. La région a également connu, lors de la même année, la création de 2.133 entreprises, ajoute la même source qui s’est basée sur les données de l’observatoire régional de l’entreprise.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc