×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:147 Le 29/09/1994 | Partager

    Suez veut accroître sa participation dans la Lyonnaise des Eaux

    Le groupe Suez projette d'augmenter sa participation dans le capital de la Lyonnaise des Eaux, société spécialisée dans le bâtiment et les travaux publics ainsi que dans les services aux collectivités. Ce projet s'inscrit dans une stratégie qui consiste à faire de Suez l'actionnaire de référence des groupes où il est présent, a indiqué M. Gérard Worms, son président. Suez détient actuellement 18% des doits de vote dans le groupe Lyonnaise. Pour ce qui est du groupe Accor (hôtellerie et tourisme), M. Worms a précisé qu'une décision devrait être prise "dans un futur proche".

    Cegelec et AEG s'associent dans le contrôle industriel

    Cegelec et AEG Daimler Benz Industrie vont s'associer dans le domaine du contrôle industriel.

    Les deux groupes ont confirmé leur intention de mettre sur pied une société commune spécialisée dans le contrôle industriel basé sur l'électronique de puissance et la variation de vitesse.

    Celle-ci devrait générer un chiffre d'affaires de 4,5 milliards de Francs, avec 3.700 salariés, ce qui la hisse au premier rang mondial du secteur.

    Swissair a réduit ses pertes semestrielles

    Swissair a annoncé une perte nette de 48 millions de Francs suisses (1FS = 6,95DH) pour le premier semestre, alors que plusieurs compagnies aériennes donnent de nets signes de reprise. Elle est restée, certes, dans le rouge mais a réduit ses pertes, puisque celles-ci s'élevaient à 65 millions au premier semestre 1993.

    Swissair affirme toutefois qu'elle aurait pu présenter un résultat positif si l'évolution des taux de changes n'avait pas pesé sur ses comptes. Les turbulences monétaires lui auraient coûté en effet plus de 100 millions de recettes.

    L'équipementier Bosch va créer un joint-venture en Chine

    L'équipementier allemand Robert Bosch et la société chinoise China National Management System (CNMS) située à Shanghai vont créer un joint-venture destiné à la production et la vente de composants pour moteurs à explosion. Détenue à 50-50 par les deux partenaires, cette société conjointe sera opérationnelle l'année prochaine.

    Olivetti s'attaque au multimédia

    L'Italien Olivetti vient d'annoncer la création d'une nouvelle société spécialisée dans les télécommunications et le multimédia.

    Baptisée Telemedia, cette nouvelle entité offrira ses services tant aux entreprises qu'aux particuliers. Selon ses dirigeants, Olivetti confirme son ambition de devenir l'un des acteurs principaux sur le marché des nouveaux médias et sa volonté de chercher de nouveaux débouchés en se diversifiant dans les services et tout particulièrement les services de télécommunications.

    Son objectif est d'arriver "à moyen terme à ce que les services représentent 50% de ses revenus", contre 30% aujourd'hui.

    Bristol-Myers Squibb reprend UPSA

    Le groupe américain Bristol-Myers Squibb (BMS) peut maintenant racheter le groupe français UPSA, célèbre pour ses comprimés effervescents. Le projet de rachat, annoncé au mois de juillet dernier, vient en effet de recevoir l'approbation de la Commission européenne. BMS reprend donc l'intégralité des usines du chimiste français et s'engage à garder tout le personnel (1.900) pendant trois ans. Selon Le Monde, UPSA est le premier producteur et distributeur d'antalgique en France. Il est le premier à avoir introduit le paracétamol effervescent en 1972. L'année dernière, le groupe familial a réalisé un chiffre d'affaires de 2 milliards de Francs.

    Air Liquide : Meilleure réputation financière, selon un sondage

    Air Liquide, L'Oréal et Danone sont les trois sociétés de l'indice CAC 40 qui ont la meilleure "réputation financière", selon une enquête menée par l'agence de publicité Euro RSCG Finances auprès de 400 titulaires de portefeuille et 50 professionnels (analystes, conseils financiers, gestionnaires de fonds...), rapporte Les Echos. Les notes de réputation, qui vont de 1 à 5, ont été calculées sur la base de 10 critères : santé financière, qualité de stratégie, moralité financière, capacité d'innovation, maîtrise d'un savoir-faire, réussite de l'entreprise, qualité de la communication, confiance, référence sur le marché et combativité. Air Liquide s'est adjugé la première place avec une note de 4,5, devant l'Oréal (4,2) et Danone (4,2).

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc