×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossiers

    Emploi et Carrière
    Le DRH de la semaine
    Zakia Hajjaji de Méditel

    Par L'Economiste | Edition N°:3428 Le 21/12/2010 | Partager

    Chaque semaine, L’Economiste rencontre des DRH issus de divers secteurs. L’objectif de cet exercice est d’approcher la stratégie de l’entreprise du point de vue recrutement, formation, gestion des carrières...Deuxième opérateur global de télécommunications au Maroc via l’exploitation de ses trois licences de téléphonie fixe, mobile et 3G, Méditel est activement présente sur le secteur des télécoms depuis 2000. Méditel propose aussi des solutions spécifiques pour les entreprises. Avec plus de 10 millions de clients, Méditel compte plus de 1.000 collaborateurs et a permis la création de 20.000 emplois indirects. En termes de gestion RH, Méditel a reçu en 2009 le 1er Prix Agef (Association des gestionnaires et formateurs des ressources humaines) qui récompense les meilleures pratiques en matière de gestion et de développement du capital humain.- L’Economiste: Comment s’organise l’activité chez Méditel ? - Zakia Hajjaji: Méditel est organisée autour de six directions centrales (DC Finances & Ressources, DC Services, DC Réseaux, DC Commerciale, DC Entreprises, DC Distribution & Logistique) et d’un Secrétariat général. Cette organisation correspond aux différentes activités opérationnelles ainsi qu’aux fonctions support. A cette structure, s’ajoutent des fonctions rattachées directement à la direction générale (Ressources Humaines, Communication, Audit Interne ...). Cette organisation a été mise en place en novembre 2009 et a pour principaux objectifs d’assurer une meilleure efficacité opérationnelle, d’améliorer le processus de prise de décision et de renforcer notre culture de la performance. - Quels sont vos métiers et les profils correspondants à ces métiers? - Les principaux métiers sont au niveau de l’ingénierie & maintenance du réseau (les profils sont essentiellement des ingénieurs réseaux & télécoms), du marketing et commercial (les profils sont généralement des lauréats des grandes écoles de commerces) et des fonctions supports – IT, Finance, Achats...- (les profils sont des ingénieurs et/ou des lauréats de grandes écoles spécialisées en gestion/finances…).- Avez-vous besoin de compétences spécifiques?- Méditel est aujourd’hui dans une phase de consolidation de son organisation. Nous sommes surtout à la recherche de profils pointus, aussi bien dans les métiers réseaux & télécommunications que dans les fonctions commerciales & marketing ou encore des services (IT, Développement des Produits & Services, Customer care…). Ceci étant, au-delà des compétences techniques et de l’expertise métier, Méditel oriente sa politique de recrutement vers la recherche de profils à forts potentiels souhaitant s’investir durablement dans des projets à grande valeur ajoutée. Savoir-faire, savoir-être et implication sont, ainsi, les critères que Méditel choisit dans la sélection de ses futurs collaborateurs. Ces derniers réussiront au sein de Méditel par leur rigueur, leur créativité, leur capacité à travailler en équipe, leur prise d’initiative, leur passion et leur engagement.- Quelles sont vos sources de recrutement?- Méditel a toujours favorisé une politique de proximité pour ses recrutements. Nous allons à la rencontre des futurs collaborateurs en multipliant les initiatives en direction des filières de formation spécifiques (réseaux & télécoms, marketing, finance…), des partenariats avec les grandes écoles, la participation à de nombreux salons et forums d’étudiants aussi bien sur le plan national qu’international. Nous utilisons également les portails de recrutement ainsi que les cabinets de conseil, notamment pour des profils pointus. Je tiens aussi à souligner que Méditel accueille chaque année plus de 150 stagiaires, ce qui constitue un vivier non négligeable pour nos recrutements.- On dit que dans le secteur des télécoms, les salariés sont jeunes? Comment adaptez-vous le traitement pour cette population en matière de gestion de carrières, de politique de motivation…?- Au Maroc, le développement du secteur des télécoms et des nouvelles technologies est relativement récent, la libéralisation du secteur ne date que d’une dizaine d’années. Aussi, le développement des compétences répondant aux besoins du secteur, est-il récent et les profils relativement jeunes. Ce constat fait que nous devons effectivement gérer les potentiels et les carrières d’une manière différente. Le défi essentiel des équipes RH de Méditel est de réussir à concilier les objectifs stratégiques de l’entreprise avec les compétences, les attentes, les motivations et le potentiel de notre capital humain. Il s’agit avant tout de renforcer le développement professionnel de tous nos collaborateurs en tenant compte de leurs besoins réels, de leurs compétences individuelles, de leurs aspirations en termes de progression et de mobilité professionnelles. - Quels sont les leviers de fidélisation et de motivation sur lesquels vous agissez?- Méditel dispose de plusieurs leviers de fidélisation et de motivation reposant sur: la reconnaissance du mérite qui constitue le socle de notre stratégie de gestion du capital humain. Dans ce sens, Méditel se réfère régulièrement à des benchmarks pour allier équité interne et compétitivité externe. Ils reposent également sur la valorisation de la performance, à travers la considération de nos collaborateurs, leur responsabilisation et surtout leur récompense. Dans notre politique RH la contribution individuelle est appréciée, évaluée et valorisée à sa juste valeur. Par ailleurs, une politique de formation repose sur le développement des connaissances, des compétences ainsi que le renforcement du savoir-faire essentiel à l’épanouissement et l’évolution de chacun. Une politique de talent management nous permet de gérer la carrière de nos collaborateurs. Cette politique favorise la performance globale de l’entreprise, et garantit une équité interne tout en répondant aux besoins de développement de chaque collaborateur. Enfin, un éventail d’avantages sociaux (conventions, partenariats, protection sociale…) contribue à l’épanouissement professionnel et extra-professionnel de tous nos collaborateurs.


    Parcours

    ZAKIA Hajjaji est diplômée de l’Université Al Akhawayn en finance et titulaire d’un master en marketing de l’Université Clermont-Ferrand. Elle démarre sa carrière en tant qu’analyste financier à Wafabourse avant de prendre en charge le département Communication financière du groupe Wafabank en 2002. En 2004 et suite à la fusion BCM-Wafabank, Zakia Hajjaji occupera le poste de directeur communication institutionnelle & RP du groupe Attijariwafa bank et ce, jusqu’en 2008. Après un bref passage par la Banque centrale populaire en tant que directeur de la communication externe, elle rejoint Méditel en tant que directeur de la Communication en juin 2008. En novembre 2009, elle est nommée DRH de Méditel.Propos recueillis par Jihane KABBAJ

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc