×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Emploi & Carrière
L'AMO séduit 300 nouvelles entreprises

Par L'Economiste | Edition N°:2635 Le 22/10/2007 | Partager

. Elles étaient sous le régime dérogatoire prévue par la loi. Une plateforme d’échange d’information avec les assurancesRéticentes au départ, les entreprises se mettent à l’assurance maladie obligatoire. Celles-ci n’étaient pas hors la loi mais sous la «protection» de l’article 114 du code de la couverture médicale qui les dispensaient d’y adhérer sous réserve d’être couvertes par une assurance ou une mutuelle privée.Mais depuis sa mise en place, près de 300 entreprises, dont de grandes structures, ont adhéré au régime de l’assurance maladie obligatoire. Certaines ont gardé la complémentaire, d’autres l’ont «offerte» uniquement aux cadres pour les fidéliser. Ces entreprises seraient encouragées par la palette des soins dont les affections longue durée, lesquelles sont coûteuses. Et contrairement aux compagnies d’assurances, le régime AMO est déplafonné. Autre facteur ayant encouragé les entreprises, la qualité de service. Les délais de remboursement actuellement de 18 à 20 jours sont comparables à ceux des compagnies d’assurances. N’empêche, la Caisse cherche toujours à les réduire. La CNSS joue aussi sur les délais d’octroi des prises en charge. Pour cela elle a mis en place un service non stop. Les adhérents sont dispensés de toute la paperasserie, la Caisse communique directement avec les prestataires de soins. Elle s’achemine aussi vers la dématérialisation des feuilles de soins. Les prestataires pourront aussi se connecter au système CNSS pour vérifier si le patient est «éligible» ou pas. Dans le système AMO, les gestionnaires tablent également sur l’amélioration continue du produit. Au départ, seul un millier de médicaments était remboursable. La première liste a été élargie à 600 autres molécules et une nouvelle est en cours de préparation. «Notre liste doit être cohérente avec les maladies couvertes, dès lors que tous les médicaments sont dans la même fourchette des prix, il n’y a pas de raison de retenir un médicament et d’en exclure un autre», justifie Saïd Ahmiddouch, directeur général de la CNSS.Par ailleurs, la CNSS et les compagnies d’assurances vont mettre en place une plateforme d’échange d’information. Un assuré AMO qui dispose également d’une complémentaire déposera un seul dossier auprès d’un guichet. La CNSS et la compagnie traiteront chacune la partie qui les concerne évitant ainsi aux assurés de faire plusieurs démarches. Une convention dans ce sens sera signée mardi 24 octobre entre RMA Watanya et la CNSS. D’autres compagnies s’apprêtent également à adhérer à ce type de dispositif.


156.800 retraités intégrés

La couverture médicale vient d’être étendue à 156.800 pensionnés. Ils étaient exclus du système en raison du niveau de leur pension inférieur à 910 dirhams. Ce seuil a été ramené à 500 dirhams, soit le niveau minimum servi par la CNSS. Le changement intègre une population de 500.000 personnes.Le financement sera encore une fois pompé de la branche des allocations familiales grâce à ses excédents. «Une partie des cotisations qui allait aux allocations familiales servait indirectement à l’aide à la sécurité familiale (ASF) qui s’apparente à de l’assurance maladie. Nous avons décidé une transparence d’office», soutient le management de la Caisse. La partie ASF a été retirée des allocations familiales et affectée à l’AMO, soit 0,5 point. Le taux de solidarité à l’assurance maladie obligatoire est revu à la hausse: 1,5% contre 1% auparavant. Quant à la cotisation au titre des allocations familiales, elle passe à 6% de la rémunération brute mensuelle contre 6,5%. K. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc