×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Electroménager : Babyliss va être cédée à l'Américain Conair

    Par L'Economiste | Edition N°:166 Le 09/02/1995 | Partager

    La société française Babyliss, célèbre pour ses fers et séchoirs à cheveux, va passer sous le contrôle de Conair Corporation, un groupe américain de petit électroménager qui s'est diversifié dans la téléphonie. Le PDG de Babyliss, M. Jean-Pierre Feldblum, a en effet décidé de céder sa participation de 42% qu'il détient dans la société à la firme américaine. "Il faut savoir se retirer au bon moment. N'ayant pas derrière moi de gens susceptibles de prendre la relève, j'ai préféré vendre". explique-t-il. L'opération doit encore être approuvée par l'administration du Trésor.

    Le reste du capital de Babyliss appartient à un fonds d'investisseurs privés anglo-saxons. A en croire M. Feldblum, ce fonds doit lui aussi vendre ses parts à Conair.

    Une autre société anglaise était également sur les ranges aux côtés de Conair pour la reprise de Babyliss. M. Feldblum lui a préféré la firme américaine car cette dernière avait exprimé sa volonté "d'acheter non seulement une marque mais aussi une structure et surtout un réseau commercial." Si la transaction obtient le feu vert, Conair devrait conserver le management de Babyliss pendant deux ans.

    Synthèses réalisées par Hakima EL MARIKY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc