×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Du couscous pour faire baisser les taux de cholestérol et de glycémie

    Par L'Economiste | Edition N°:609 Le 05/10/1999 | Partager

    · Mis au point par un inventeur marocain, il sera disponible sur le marché dans un mois
    · Ce couscous est composé d'un mélange d'avoine et d'orge


    Du couscous anticholestérol, qui l'aurait cru? L'inventeur marocain Benghazi Akhlaki a mis au point un couscous à base d'avoine et d'orge qui régulerait les taux de glycémie et de cholestérol dans le sang. Son invention a été homologuée en juin dernier et le produit sera vraisemblablement disponible sur le marché dans un mois. En tout cas, l'emballage du produit, dont le prix et le nom ne sont pas encore déterminés, est en cours de fabrication en Italie. Cet inventeur s'est déjà illustré en mettant au point il y a des années un couscous à base de riz. Cette trouvaille lui a valu une médaille d'or lors du troisième salon mondial de l'invention et de l'innovation tenu en 1997 à Casablanca. Aujourd'hui, son entreprise en produit quotidiennement entre 5 et 8 tonnes. A terme, il entend monter une nouvelle unité pour augmenter la production à plus de 21 tonnes par jour. Tout a commencé lorsque M. Akhlaki a reçu d'une amie américaine des revues scientifiques contenant des articles développant les caractéristiques gustatives de l'avoine et de l'orge. Les chercheurs ont démontré en effet que l'avoine décortiquée a une habilité à abaisser le cholestérol. Cette propriété est l'oeuvre d'un composant soluble appelé "pentané" contenu dans cette céréale.
    Testée sur le rat, par exemple, cette denrée à fait baisser le taux de cholestérol de 22%. Mélangée à d'autres dérivés, ses caractéristiques deviennent encore plus intéressantes. "J'ai trouvé l'idée intéressante et j'ai commencé tout de suite à penser à sa mise en oeuvre", raconte M. Akhlaki. Et d'ajouter: "J'ai pensé au couscous, car c'est l'aliment le plus utilisé chez nous". Mais ce choix a également été dicté par le fait que cet inventeur travaille depuis 18 ans à la fabrication de cette denrée alimentaire dans la société Couscous Shems installée à Fès dont il est le propriétaire.
    Après la mise au point, M. Akhlaki a même testé le résultat de son invention sur 6 membres de ses proches parents. Résultats, les analyses ont démontré que le taux de cholestérol a diminué de 3,10 à 2,80 en 18 jours. "Le mélange de l'orge et de l'avoine permet aux intestins d'absorber facilement les graisses", explique-t-il. La même tendance a été enregistré en ce qui concerne le taux de glycémie. Le produit commence déjà a rencontrer du succès, affirme l'inventeur. Plusieurs pays s'y intéressent. Il s'agit notamment de la France, de la Tunisie, du Koweit, du Sénégal, des Etats-Unis et d'Israël.

    Abdelaziz MEFTAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc