×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    La Marocaine-Vie lance un nouveau produit

    Par L'Economiste | Edition N°:609 Le 05/10/1999 | Partager

    · Le versement de la prime s'effectue en une seule fois
    · Genetis garantit le versement d'un capital en cas de décès


    Genetis est le nouveau produit d'assurance décès que La Marocaine-Vie compte mettre sur le marché dès le 11 octobre. "Ce produit est une assurance-vie entière qui garantit le versement d'un capital aux bénéficiaires désignés en cas de décès de l'assuré. Ceci quelle que soit la date du décès et sans aucune limite d'âge", précise M. Bachir Badou, directeur général de La Marocaine-Vie. Quant à l'âge limite de souscription, il est fixé à 59 ans.
    Les modalités de paiement de ce contrat d'assurance sont différentes de ce qui est en usage jusqu'à présent. Le financement de ce contrat ne se fait pas de manière fractionnée mais en une prime unique. "Les primes périodiques présentent certains inconvénients sur le long terme. L'assuré qui s'est acquitté de ses primes voit son contrat suspendu puis résilié dès qu'il ne paie pas une échéance donnée", explique M. Badou.
    L'une des particularités de ce produit consiste en la possibilité de rachat du capital souscrit et ce, à n'importe quel moment. Si l'on se réfère aux propos du directeur de La Marocaine-Vie, la valeur de rachat reste proche du montant du capital souscrit. Elle connaît une évolution annuelle. Ainsi, au bout de la première année, il est possible de racheter prés de 80% du capital souscrit. En revanche, après une période de 5 à 6 ans, la valeur de rachat dépasse la prime versée.

    Prêt négocié


    L'assuré dispose également de la possibilité d'opérer une réévaluation de son capital et ce, en effectuant d'autres versements libres.
    Les assurés peuvent financer leur prime en recourant au crédit bancaire. Dans ce cas de figure, l'assuré pourra bénéficier d'un prêt négocié par la compagnie d'assurances auprès de Sogecrédit.
    Le capital souscrit peut être doublé en cas de décès accidentel, mais à condition que le décès survienne avant l'âge de 70 ans. Le capital décès peut être versé par anticipation en cas d'une "invalidité totale et absolue".
    Pour ce qui est de la population cible, Genetis s'adresse selon M. Badou, "à tout chef de famille qui cherche à se protéger contre les conséquences économiques que peut engendrer un décès". Ce produit cible également les entreprises. Celles-ci peuvent offrir des modules à leurs salariés sous forme de primes uniques. A noter que le taux de commissionnement est fixé à 10%.

    Khadija MASMOUDI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc