×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Recherche: L'ONA entre dans le capital de l'entreprise canadienne Semafo

    Par L'Economiste | Edition N°:609 Le 05/10/1999 | Partager

    · Le groupe acquiert 30% pour 304,4 millions de DH
    · La holding veut consolider sa présence en Afrique


    Managem, la filiale minière de la holding ONA vient d'acquérir à 304,4 millions de DH, 30% du capital de Semafo, opérateur canadien spécialisé dans l'exploration et l'exploitation minières. La participation de l'ONA dans le capital de Semafo s'inscrit dans la stratégie internationale du groupe visant à conforter son partenariat avec des opérateurs de premier plan. Elle permettra au conglomérat marocain de consolider sa présence en tant que producteur privilégié d'or et de métaux sur le continent. L'entreprise canadienne est très présente en Afrique de l'Ouest. Elle dispose de 22 permis miniers au Burkina-Faso, en Guinée, en Côte-d'Ivoire et deux gisements d'or en Guinée et au Ghana. L'accord de partenariat signé le 28 septembre donnera la possibilité aux deux parties de développer et mettre en exploitation des propriétés de gisements qu'elles détiennent actuellement en Afrique. Ce partenariat permettra également d'acquérir des compagnies minières en Afrique et mettre en production des projets avancés. L'accord intervient dans une conjoncture où l'industrie minière, et plus particulièrement aurifère, offre des opportunités de consolidation par le biais d'acquisitions. L'achat par Managem de 30% du capital de Semafo ouvre la voie à une série d'autres opérations. Pour les deux ans à venir, Managem prévoit d'allouer 100 millions de Dollars (1.080 millions de DH) pour son programme d'acquisitions.
    Pour le premier semestre 99, la filiale de l'ONA a conclu plusieurs opérations en matière de recherche minière. Il s'agit notamment de la découverte de nouvelles réserves et ressources. Celles-ci permettront de prolonger la durée de vie des exploitations. Managem a également mis en place de nouveaux procédés de traitement qui doivent permettre de réduire les coûts d'exploitation. En ce qui concerne la mine d'or d'Akka, le démarrage de la production est attendu pour début 2000. Rappelons que le lancement du projet de cette mine a été donné en avril dernier. Pour ce qui est de la production des cathodes de cobalt, l'unité de grillage de la deuxième unité de CMBA prévoit de tripler son rendement à partir de l'année prochaine, ce qui lui permettra d'atteindre une part de marché de 4% au niveau mondial. Au niveau international, Managem souligne que d'autres projets sont en cours au Mali et en Guinée. L'entreprise a signé d'ailleurs une convention avec la Sodemi en Côte-d'Ivoire. Au 30 juin 1999, le chiffre d'affaires de Managem s'est élevé à 660 millions de DH, en progression de 9,5% par rapport à la même période de l'année précédente. Cette hausse est attribuée selon le rapport de l'entreprise essentiellement à l'augmentation de 57 millions de DH du chiffre d'affaires de CMG (entreprise détenue par Managem).

    Mohamed DOUYEB


    Semafo: 249 millions de DH de capitalisation boursière


    Opérant dans les ressources minières, Semafo est cotée à la Bourse de Toronto. Sa capitalisation boursière est de l'ordre de 36 millions de Dollars canadiens, soit 249 millions de DH. L'opérateur canadien dispose d'une trésorerie de 19 millions de Dollars canadiens (130 millions de DH).
    Semafo mène des travaux d'exploration et de mise en valeur des gisements aurifères en Afrique occidentale.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc