×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Dossier Emploi
Pierre Marset prend ses fonctions à la tête du groupe AFD-Proparco

Par L'Economiste | Edition N°:1364 Le 30/09/2002 | Partager

. Ingénieur agronome de formation, il cumule trente ans de carrière au sein du groupeLe groupe AFD-Proparco vient d'accueillir ce mois-ci son nouveau patron, Pierre Marset, 58 ans. Il succède à Rémy Genevey, qui le remplace au siège du groupe à Paris, en tant que directeur du département de Développement Méditerranée. Pierre Marset, qui a trente ans de carrière au sein du groupe AFD-Proparco, est ingénieur agronome de formation. Il entre à l'AFD en 1972, où il commence par faire du terrain. Il est chargé de superviser les projets de développement rural d'abord à Madagascar, puis au Sénégal. En 1982, Pierre Marset est promu directeur d'agence en Mauritanie. Il exercera successivement la même fonction au Cameroun, à l'île Maurice et en Côte d'Ivoire. En 1998, il rejoint le siège parisien en tant que directeur du département Méditerranée (couvrant les pays du Maghreb et Machrek). “L'alternance entre le travail stratégique à Paris et le terrain est un mode de management très courant et très efficace au sein du groupe”, explique-t-il. “J'ai accepté cette nouvelle mission qui m'a été confiée avec plaisir parce que les relations actuelles entre le Maroc et la France sont très chaleureuses et que le niveau des engagements du groupe y est particulièrement élevé”. Les engagements annuels du groupe atteignent en moyenne 70 millions d'euros, dont 50 millions sont mis en place par l'AFD et 20 millions par Proparco, filiale de l'AFD chargée du secteur privé. “Des niveaux de financement équivalents sont prévus pour l'année 2003”, indique Marset qui précise qu'en dix ans de présence dans le Royaume, les engagements de l'AFD ont atteint 500 millions d'euros et ceux de Proparco 160 millions. Montant auquel il faut rajouter la garantie accordée à deux emprunts obligataires du Royaume pour 380 millions d'euros. Au cours des prochaines années, les orientations du groupe porteront sur trois axes principaux: le secteur de l'eau sous toutes ses formes (eau potable, assainissement, irrigation), la mise à niveau de l'économie (financements en faveur du secteur privé, formation professionnelle) et les infrastructures sociales (infrastructures rurales, résorption de l'habitat insalubre, santé…). Les objectifs qu'il se fixe sont d'améliorer la qualité des interventions de l'agence, en particulier au niveau du décaissement des prêts et de la mesure de l'impact des projets financés. Pierre Marset aime la vie culturelle et le sport. Mais au Maroc, il consacrera son temps libre à mieux connaître ce pays “dont la richesse culturelle et humaine est exceptionnelle”. Nadia BELKHAYAT

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc