×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Des Américains prospectent le marché casablancais

    Par L'Economiste | Edition N°:1724 Le 12/03/2004 | Partager

    . Le «Trad and investment comittee» de Chicago en visite dans la métropole . Son objectif est de mettre en contact les hommes d'affaires des deux parties Dès hier, la semaine de Chicago à Casablanca est repartie sous la double impulsion du «Trade and investment comittee» et des autorités de la métropole. Cette fois-ci, la mission qui accompagne le comité est essentiellement composée de médecins ainsi que de deux experts en urbanisme et en infrastructure. «Des médecins et des professionnels en industrie pharmaceutique de Chicago nous ont exprimé leur souhait de visiter Casablanca afin de tisser des partenariats avec leurs homologues marocains», déclare une intervenante au nom du comité. Et de préciser, «ce que nous faisons relève de la diplomatie populaire, car notre objectif primordial est de mettre les gens en contact pour qu'ils développent ensemble des projets de coopération». Rappelons que le jumelage entre les villes de Chicago et de Casablanca remonte déjà à 1982. «Contrairement aux jumelages classiques reliant les administrations ou les communes, celui de Chicago et de Casablanca relie la société civile des deux villes», constate Mohamed Sajid, président du Conseil de la ville. En fait, la conférence sur les relations maroco-américaines organisée en l'occasion a réuni les spécialistes et les hommes d'affaires des deux mégapoles. Les débats se sont focalisés en particulier sur les atouts et les opportunités d'investissements qu'offre le Maroc. Les participants ont également discuté de l'accord de libre-échange conclu avec les Etats-Unis.Partant de leur souhait de voir des hommes d'affaires américains investir au Maroc, les directeurs du CRI, du CRT… ont exposé les points forts de l'économie marocaine. Stabilité politique, démocratisation, réforme de l'administration, réserve monétaire de 12 milliards, etc. constituent des atouts indéniables. Le directeur du CRI, Mouâd El Jamiî, rassure: «Bientôt la création d'entreprises en ligne sera possible avec la mise en place dans les prochaines semaines du portail Casablanca». Un autre projet destiné à promouvoir la ville est l'observatoire régional de l'économie. S'agissant de l'accord de libre-échange, «sa conclusion reconnaît les engagements du Maroc en matière de réformes», souligne le conseiller économique à l'ambassade américaine. Et de rassurer que pour l'agriculture, c'est une approche progressive sur 15 ans qui est adoptée. L'objectif est de donner aux agriculteurs marocains le temps nécessaire pour se mettre à niveau. A l'exception des tomates, clémentines et olives qui peuvent accéder au marché américain dès le premier jour et sans droits de douane, l'affranchissement des autres produits, comme le blé et la viande bovine, est prévu dans 15 ans. Côté soutien financier, les Américains ont débloqué 30 millions de dollars pour aider le Maroc à réussir la transition.


    Opportunité si…

    L'accord de libre-échange est une opportunité à condition d'engager des réformes sans tarder, selon Driss Benali. «Tout accord de libre-échange se traduit pour les pays en développement par des pertes immédiates et des gains différés», affirme-t-il. 45% des Marocains travaillent dans l'agriculture et «on aurait aimé que l'accord stipulerait l'octroi de subventions pour la mise à niveau». Les textiliens, de leur part, sont enthousiastes à l'accord, mais ils doivent compter avec la concurrence asiatique renforcée par les bas salaires et le faible taux de change. Ali JAFRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc