×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Société

    Connecter les jeunes et l’Histoire

    Par L'Economiste | Edition N°:2131 Le 17/10/2005 | Partager

    . Un souhait du Souverain. Un Institut royal de recherche sur l’Histoire du Maroc. A sa tête, le Pr Kably, un chercheur estiméLe coup d’envoi à la création de l’Institut royal pour la recherche sur l’Histoire du Maroc donné mardi dernier va sans doute contribuer à réconcilier les Marocains et, en particulier les jeunes, avec leur patrimoine historique. «L’idée émane de SM le Roi et en tant que telle, elle vient répondre au souci de faire connaître l’Histoire du Maroc en l’adossant, explicitement et sans ambages, à la recherche scientifique», explique le professeur Mohamed Kably, directeur de l’Institut. Fini donc les manipulations à des fins politiques notamment! L’objectif étant de valoriser le patrimoine et d’explorer la mémoire collective pour «favoriser un développement harmonieux de la société». D’où la vocation pluridimensionnelle de ce nouvel institut et la nécessité de mobiliser des compétences pour toucher l’ensemble des catégories sociales. Cette vocation consistera ainsi à diffuser le savoir constamment actualisé, d’animer des rencontres périodiques et de développer la coopération à tous les niveaux. Il veillera également à la publication de textes et travaux traitant du passé mais aussi du présent proche du pays. Les jeunes constitueront la cible privilégiée, qu’ils soient résidants au Maroc ou à l’étranger. Aussi l’accent sera-t-il mis sur l’utilisation des supports audiovisuels et les nouvelles technologies de l’information. Les musées historiques et les expositions itinérantes figureront également en bonne place dans le plan d’action. Le siège de la nouvelle structure est actuellement en cours d’aménagement et devrait être fin prêt début novembre à Rabat. De même, son statut est en train d’être élaboré. Quant au programme d’action, il sera incessamment finalisé, ce qui permettra d’arrêter le budget.


    Parcours

    Né en 1938, Mohamed Kably a effectué ses études primaires et secondaires au Maroc avant de se rendre en France pour obtenir une agrégation d’arabe en 1962 à l’Université de Paris. Il y décroche en 1984 son doctorat d’Etat ès-Lettres et Sciences humaines, option Histoire. Entre-temps, il a enseigné à l’Université Mohammed V de Rabat et réalisé divers travaux de recherche autour du thème central: Histoire sociale et socioreligieuse du Maghreb médiéval. Il est l’auteur de plusieurs publications en arabe, français et anglais. Doyen de la faculté des lettres et sciences humaines de Rabat de 1975 à 1979, Mohamed Kably devient recteur de l’Université de Tétouan (1989/1993) puis de l’Université de Fès (1997/2003). L’historien est membre de plusieurs instances scientifiques nationales et internationales. Il a reçu plusieurs prix tout au long de sa carrière, notamment les Palmes académiques à Paris en 1979, le Prix du Maroc 1987 pour «Société, Pouvoir et Religion à la fin du Moyen-Age», le Prix du Mérite (1994) et récemment le Prix du Grand Atlas en 2000 pour «Etat, Sainteté et Espace au Maroc médiéval».J. R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc