×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Economie

Comment valoriser la recherche au Maghreb

Par L'Economiste | Edition N°:2475 Le 01/03/2007 | Partager

. Un atelier organisé par l’Ecole Mohammadia des ingénieurs du 26 février au 1er mars. Une cinquantaine d’experts au rendez-vous Comment valoriser la recherche technologique et le développement dans les pays du Maghreb? C’est dans cette esprit qu’un atelier inter-maghrébin sous le thème «Transfert de technologie et accords de licence: fondements juridiques et mise en œuvre pratique» a été organisé à l’Ecole Mohammadia des ingénieurs (EMI) du 26 février au 1er mars. Cette rencontre est initiée avec le soutien du département du Commerce des Etats-Unis d’Amérique dans le cadre du «Commercial law development program» (CLDP). L’objectif de cette initiative «est de partager notre expérience dans le domaine du transfert de technologie et de la protection de la propriété intellectuelle», précise Thomas Riley, ambassadeur des USA. En effet, cette occasion permettra aux 50 participants marocains, algériens et tunisiens d’apprendre comment intégrer les accords de licence dans la stratégie de valorisation, notamment par transfert vers l’entreprise des fruits de la recherche de leurs laboratoires. Les techniques de négociation d’accords de licence figurent également dans le programme de formation. L’encadrement de cet atelier est assuré par une équipe pédagogique composée d’un représentant de chacun des trois pays. A qui s’ajoutent deux experts américains spécialisés dans la négociation et la mise en ouvre d’accords de licence de technologie. Des avocats francophones de CLDP, experts en matière de propriété industrielle, de transfert de technologie et leur valorisation, sont également présents. Par ailleurs, une mission d’études aux USA au profit des participants est programmée au printemps prochain. Les frais de déplacement et d’hébergement seront pris en charge par le gouvernement américain dans le cadre de son assistance technique aux pays du Maghreb.Un travail d’évaluation de cette expérience est également prévu. En effet, à l’issue des travaux de l’atelier de Rabat, un questionnaire devrait être rempli par les participants. De même, au terme de la mission envisagée aux USA.Lors de la première journée de ce séminaire, une visite a été organisée par les participants au Centre d’innovation technologique (CIT) de l’EMI. Il s’agit d’un incubateur d’entreprises innovantes, dont le rôle principal est d’aider les porteurs d’idées à devenir, après une période d’encadrement, une entreprise de haute technologie et contribuer, par conséquent, à la création de richesses et d’emplois dans le pays.


Bilan

Actuellement, 7 projets sont en cours d’incubation dans le CIT (Centre d’innovation technologique) dont un est déjà opérationnel (ce projet est financé par CDG). Il s’agit de la mise en service d’un chauffe-eau produisant de la vapeur, conçu par un technicien qui a le niveau de certificat d’études primaires. Il a été accompagné par le CIT pour la préparation de son business plan. Par ailleurs, un projet sur le télé-enseignement (e-Learning) se trouve en sa phase finale. Les autres travaux sont élaborés par des universitaires touchant les différents domaines, notamment les secteurs agricoles et chimiques. Nour Eddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc