×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Economie

L'appui de la Fedic

Par L'Economiste | Edition N°:2475 Le 01/03/2007 | Partager

. Des formations en management et marketing au programme. Objectif: Intégrer la filière dans un processus de modernisation compétitiveLe contexte international a fait émerger une situation fort complexe de concurrence. Concurrence à laquelle doit faire face l’économie marocaine d’une façon générale et le secteur du cuir plus particulièrement. D’où le plan de relance du secteur du cuir. Et c’est dans ce cadre qu’un programme d’intégration à un processus de modernisation compétitive (IPMC) a été mis en œuvre à Marrakech par la Fédération marocaine des industries du cuir (Fedic) et l’Association des tanneurs de Marrakech. Ce programme bénéfice de l’appui de la Coopération technique allemande  (GTZ) et de l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (ANPME). Son objectif est de repositionner les PME avec, à la clef, un programme de formation et d’amélioration. Ce qui leur permettra de faire face à la compétitivité internationale.Il s’agit, par conséquent, d’inciter les petites et moyennes entreprises, qui ont investi dans des unités industrielles aujourd’hui en déclin, d’utiliser les services proposées par l’ANPME. Réalisé par le cabinet Licorne, le programme consiste en une l’assistance technique dans les domaines de la gestion et du management, à travers la réalisation d’actions de sensibilisation et de formation et d’actions d’accompagnement dans chaque entreprise bénéficiaire de ce projet. La formation s’étend sur une période minimale de 4 mois.Déjà, des programmes d’assistance technique, des sessions pour la modernisation compétitive des tanneurs ont démarré depuis plusieurs mois. A noter que la formation regroupe à chaque fois 10 entreprises pour une  durée de 6 jours, en plus d’un programme de coaching individuel de 5 jours.Destinée davantage aux dirigeants d’entreprise, la formation comprend deux axes principaux. Le premier avec 3 modules (le management stratégique, le marketing stratégique, et la gestion de l’innovation) vise à assurer la pérennité des entreprises. Le second comprend 4 modules (la gestion des ressources humaines,  la gestion financière et comptable, la  gestion de production et enfin la gestion rationnelle des ressources) et a pour objectif d’améliorer l’existant. En parallèle, les PME bénéficient d’un accompagnement et d’un coaching individuel sur site, adapté aux besoins spécifiques de chaque entreprise participante. L’accompagnement peut être d’ordre managérial, technique ou commercial.


Spécificités de la ville

Le programme IPMC (Intégration dans un processus de modernisation compétitive) lancé par la Fedic (Fédération marocaine des industries du cuir) a été mis en place pour restructurer la filière. Selon ses responsables, il a tenu compte de la spécificité de Marrakech, ville touristique dont les besoins en produits d’artisanat marocain de qualité sont en croissance.  Marrakech est en effet réputée pour ses tanneurs qui  travaillent les peaux de mouton, de chèvre ou de chameau. Peaux qui servent à réaliser des objets décoratifs comme les poufs, sandales et babouches.Hanane HASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc