×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Club Med renoue avec les bénéfices

    Par L'Economiste | Edition N°:168 Le 23/02/1995 | Partager

    Après les pertes historiques de 1993 (296 millions de Francs), le Club Med a réalisé, pour son exercice fiscal clos le 31 octobre, un résultat net part du groupe de 94 millions pour un chiffre d'affaires de 8,7 milliards, en hausse de 7,6%.

    Le redressement de l'activité s'est traduit par une amélioration du taux d'occupation des villages, qui passe de 62,4% en 1993 à 67,1% l'année dernière. En témoigne l'explosion du résultat d'exploitation qui a grimpé de 79 à 370 millions de Francs d'une année à l'autre.

    Le résultat courant s'est, quant à lui, établi à 154 millions contre une perte de 105 millions en 1993.

    La capacité d'autofinancement s'est également inscrite en hausse, passant de 315 à 522 millions, alors que son endettement a baissé de 400 millions à 3 milliards pour environ 4 milliards de fonds propres. Pour poursuivre le désendettement du Club, le conseil d'administration a décidé de ne pas distribuer de dividendes.

    L'objectif du groupe à l'horizon 2000 est de disposer d'un fichier-clients de deux millions de personnes (1,3 million en 1994) et de gérer 150 villages de vacances dans le monde. contre 110 aujourd'hui. Pour son développement, le Club Med mise sur deux régions principalement: le Moyen et Extrême-Orient.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc