×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

CDG, plus qu’un champion financier

Par L'Economiste | Edition N°:2093 Le 24/08/2005 | Partager

. Un 2e rapport dédié à l’action citoyenne du groupe. Appui aux projets d’utilité publique dans le tourisme et le logement social. Le développement durable, un axe prioritaire dans cette démarche La plus grande institution financière du pays a plus que des devoirs de rentabilité et de surveillance de ses états financiers. Elle a aussi des responsabilités vis-à-vis de la société. La responsabilité sociale au sein de la CDG va bien au-delà d’un simple rééquilibrage entre ses capacités financières et son soutien à l’environnement immédiat. Car son statut de gérant de l’épargne public implique nécessairement des obligations envers ses épargnants réels ou potentiels. «Nous avons clairement exprimé notre volonté de faire de la responsabilité sociale un référentiel pour chacun d’entre nous dans ses actions au quotidien, en assurant l’équilibre optimal entre les objectifs de rentabilité, qui sont ceux de toute entreprise, et les objectifs à long terme de la société et de l’environnement dans lesquels nous évoluons», comme le souligne Mustapha Bakkoury, directeur général de la CDG, dans son mot d’ouverture du rapport 2004, le deuxième après celui de 2003, sur la responsabilité sociale.Le bilan social et économique de la CDG en faveur du développement durable du pays lui valut la distinction «entreprise citoyenne de l’année 2004, catégorie grandes entreprises» par l’AmCham (Chambre de commerce américaine).La CDG s’est ainsi impliquée dans de grands projets sociaux et économiques depuis cette date. Dans le secteur du tourisme, l’un des piliers de la stratégie de développement nationale, le groupe a affirmé son rôle d’aménageur. A Marrakech, la caisse a aménagé la zone Agdal qui s’étale sur une superficie de 96 hectares. Pour un investissement global de 400 millions de DH, cette zone prévoit une capacité après développement de 7.000 lits et une recette globale de 122 millions de DH. La caisse a également lancé en 2004, toujours à travers sa filiale Maroc Hôtels Villages, les travaux de viabilisation de la zone touristique Ghandouri à Tanger. Pour un investissement de 200 millions de DH, cette station, qui s’étale sur une surface de 60 hectares, prévoit une capacité de 6.000 lits.A petite échelle, la caisse a poursuivi en 2004 le processus de mise à niveau des hôtels auto-gérés, renforcé ses participations dans des unités en difficulté et inauguré de nouvelles stations. C’est l’exemple des hôtels gérés par Sogatour, dont la situation financière a été rééquilibrée: le chiffre d’affaires a augmenté en 2004 de 23% à 157 millions de DH. A côté, la CDG a consolidé sa participation dans Sothermy à 71% et inauguré le Club Med Palmeraie Marrakech. La promotion immobilière, notamment sociale, n’est pas en reste dans la déclinaison de la responsabilité sociale par la CDG. L’année 2004 a été marquée par des partenariats avec les pouvoirs publics pour la mise en œuvre et le suivi du projet Al Kora à Rabat. D’une enveloppe de 740 millions de DH, le projet a prévu la réalisation de 3.700 logements sociaux, avec la livraison cette année de 870 unités. Autre projet social: l’opération Mers El Kheir à Témara. D’un coût global de 192 millions de DH, ce projet porte sur la réalisation de 1.415 logements et 300 commerces.L’action dans ce domaine concerne d’autres projets en cours d’exécution. Comme celui d’Annasr à Témara, qui prévoit la construction de 3.700 habitations et 400 commerces pour un investissement de 675 millions de DH. Ou encore l’opération Graâ-Kouara-Rja Fellah à Yacoub El Mansour qui porte sur la réalisation de 2.005 logements et 200 commerces pour 263 millions de DH. Le groupe a également procédé à la rénovation des immeubles de la cité de Bournazel à Casablanca pour 14 millions de DH. Comme il a signé deux conventions avec les pouvoirs publics pour 380 logements à la cité domaniale Doukkarat à Fès et la construction de résidences pour étudiants d’une capacité de 900 lits à travers le Maroc. La première réalisation sera à Madinat Al Irfane à Rabat.


Une fondation très active

La fondation CDG s’implique dans les actions socioculturelles visant la promotion du savoir, la solidarité et le développement durable. En aidant les acteurs sociaux locaux, son objectif est de contribuer à «l’amélioration des conditions de vie de la population, l’accompagnement de la dynamique de développement local fondée sur le travail de proximité en vue de la diminution de l’exclusion», souligne le rapport sur la responsabilité sociale du groupe. La fondation sponsorise ainsi des festivals comme celui des Musiques sacrées de Fès, Gnawa et musiques du monde d’Essaouirra, Mawazine ou encore le Festival des arts populaires et le Festival international de Rabat. Elle appuie également l’Ecole internationale de musique et de danse de Rabat ainsi que l’association des étudiants burkinabés au Maroc. La fondation distribue enfin des prix de mérite pour les étudiants de la région de Fès.Concernant la solidarité, la structure de la CDG soutient la Fondation Mohammed V pour la solidarité que l’Agence de développement social à travers d’importants dons. Elle aide également de petites associations comme Hand in Hand de l’Université Al-Akhawayn, celle de la solidarité pour le développement de la région Tadla-Azilal, la fédération des PME-PMI et l’Afem. Son action dans le domaine du développement durable se traduit aussi sous forme d’une aide financière à la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement et l’Association marocaine Femme, Sport et Culture.B. E. Y.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc